695 – TOUS DES IMBECILES ?

Posted on novembre 20, 2017 par

2



 

   Je me pose souvent cette question : comment se fait-il que nous puissions être parfois géniaux et, en même temps, souvent complètement stupides dans nos actions ? Tous les jours nous croisons l’imbécillité humaine qui peut atteindre des sommets, même chez des gens très intelligents.

Le philosophe Maurizio Ferraris propose une définition de l’imbécile qui serait celui qui a la capacité de créer des désavantages pour les autres, sans se donner d’avantages à lui-même. « On reconnaît l’imbécile à son aveuglement ». Il donne comme exemple les invités aux émissions de téléréalité qui sont invités précisément parce qu’ils sont considérés comme des imbéciles.

Cela fait penser à l’admirable film « Le diner de cons » où l’on finit par comprendre que le con n’est pas celui qu’on pense  et que l’on est un imbécile dès que l’on se croit intelligent !

Les élites imbéciles

L’imbécillité des élites est celle que nous repérons immédiatement. Comment se fait-il qu’un homme aussi avisé que Napoléon Bonaparte a-t-il pu entreprendre une marche vers Moscou en plein hiver et risquer son empire ?

 Comment un président des Etats-Unis peut-il menacer la paix du monde et provoquer ses adversaires avec des tweets vengeurs et stupides, sans en retirer le moindre bénéfice ? D’une part il se ridiculise et, d’autre part, il va à l’encontre du but poursuivi en incitant ses ennemis à s’armer davantage…

Comment un homme comme François Hollande, intelligent et pondéré, a-t-il pu donner de lui un spectacle aussi grotesque et ridicule durant son quinquennat? Quel mobile inconscient l’a poussé à se saborder à ce point et à paraître comme l’idiot du village gaulois ? Il fut néfaste pour lui-même et pour la nation.

Que dire de nos gouvernants qui vendent des armes à certains pays étrangers et qui s’offusquent, de façon hypocrite, lorsque ceux-ci s’en servent pour s’entretuer avec leurs voisins ? Ensuite, il nous faut envoyer des secours et de l’argent pour soigner les blessés, s’occuper des veuves et des orphelins et reconstruire le pays. N’est-ce pas de l’imbécillité ?

Les masses imbéciles

Les foules ont souvent une tendance prononcée à l’imbécillité. Elles peuvent répéter en chœur des slogans stupides qui les mènent au désastre. Beaucoup de déclarations de guerre ont été acclamées par des foules hystériques en délire, alors même que le peuple était destiné à faire de la chair à canon. Goebbels, le ministre de la propagande nazi, s’adressa à la foule : « Voulez-vous la guerre totale ? ». Et le peuple, mû par une imbécillité collective contagieuse, répondit par un immense « JAAA ! » 

La démocratie nous a souvent offert le spectacle de l’imbécillité des peuples qui votent pour ceux qui vont les conduire à leur perte ou qui plébiscitent des décisions manifestement stupides et contre leur propre intérêt. Les foules s’enflamment facilement pour des leaders qui font des promesses mirifiques mais contraires au bon sens. C’est ainsi que l’indépendance de la Catalogne ne peut servir que l’ego des leaders qui la soutienne mais ne peut conduire la province qu’au déclin et au chômage de masse, au détriment de tous.

L’imbécile solitaire

Individuellement, nous avons aussi une forte propension à avoir une conduite imbécile et à prendre, en toute connaissance de cause, des décisions contraires à nos intérêts. Ceci est particulièrement criant dans le domaine de la santé. Chacun sait aujourd’hui combien le tabac augmente considérablement le risque de cancer, mais néanmoins il existe des millions de fumeurs invétérés qui persistent et signent. Ils détruisent leur santé et coûtent des fortunes à la communauté.

On peut faire la même remarque pour tous ceux qui mangent mal, consomment des produits et des boissons sucrées, mangent du pain blanc et pléthore de viande etc. Alors que presque tous nous savons que cela conduit aux maladies dégénératives, aux handicaps et au vieillissement précoce. Nous savons aussi qu’une alimentation de type méditerranéen à base de légumes, de fruits et de poisson est un gage de bonne santé et coûte moins cher. Quel peut être le mécanisme qui nous pousse à une telle stupidité ?

Dans bien d’autres décisions de notre vie nous faisons preuve d’une imbécillité abyssale. Nous acceptons de vivre avec celui ou celle qui nous fait déjà ou nous fera souffrir. Nous sortons avec des amis que nous n’apprécions pas, nous choisissons des métiers qui ne nous conviennent pas, nous répétons des phrases toutes faites sans réfléchir, nous achetons des choses dont nous n’avons pas besoin ou que nous n’avons pas les moyens de payer… Le champ de nos imbécillités est infini !

Les imbéciles en réseau

Les réseaux sociaux ont ouvert un domaine immense et nouveau dans lequel nous pouvons désormais déployer nos réserves d’imbécillité et les échanger avec des pseudos amis.

Autrefois notre imbécillité restait discrète, enfermée dans le domaine privé, elle ne quittait pas le cercle familial. On ne connaissait que l’imbécillité des élites qui s’étalait au grand jour, dans les journaux, à la radio et à la télé. Aujourd’hui, l’imbécillité a un destin planétaire et se partage.

 Chacun rivalise d’idioties, de crétineries et d’imbécillité dans l’espoir de se faire remarquer, de choquer ou de faire rire. De Donald Trump à l’idiot du village, il y a une véritable émulation et chacun s’en donne à cœur joie. Chacun a son style, il y a celui qui radote des banalités, celui qui polémique et injurie ses contradicteurs, celle qui montre son anatomie, même si elle n’est pas belle à voir, ou celui qui fait des pitreries, etc.

La caractéristique essentielle de ces échanges, le plus souvent nombrilistes, c’est qu’ils sont sans intérêt et font perdre le temps de ceux qui les émettent et de ceux qui les lisent. Ils peuvent cependant avoir un effet cathartique car pendant que nous dépensons notre énergie en imbécillité, nous ne faisons pas la révolution et ne persécutons personne.

L’imbécillité remet aussi en question la démocratie. Si réellement de simples tweets russes ont permis l’élection de Donald Trump, le Brexit et même la déclaration d’indépendance de la Catalogne, alors oui nous sommes vraiment des imbéciles !

Je m’arrête là, car il me faudrait écrire toute une encyclopédie si je voulais faire le tour de nos imbécillités universelles…

Il arrive souvent que les génies soient des imbéciles alors que l’inverse est plus rare. Il y a des imbéciles permanents, mais pas de génies permanents. Quoiqu’il en soit, le meilleur remède à notre imbécillité demeure l’autodérision en sachant se moquer de soi-même. Contrairement à ce que nous avons tendance à penser, l’idiot de service n’est pas toujours l’autre !…