859 – PEUT-ON PRÉVOIR L’AVENIR?

Publié par

En ce début d’année, nous sommes dans le brouillard et nous aimerions bien y voir plus clair, faire des projets, savoir où nous allons. Mais vers qui se tourner ? Il existe toute sorte d’oracles et de prévisionnistes, mais peut-on leur faire confiance ?

Je me propose donc de passer en revue les différentes techniques qui sont capables de prévoir la disruption, c’est-à-dire l’imprévisible, et d’en dégager quelque enseignement et découvrir si, oui ou non, les humains sont capables de prévoir l’avenir ! Je voudrais m’arrêter sur quatre pistes :

Les prévisionnistes rationnels

Ils ont pignon sur rue, ils donnent des conférences et écrivent des livres. Ils prolifèrent surtout dans le domaine économique, où ils se trompent généralement car, contrairement à ce qu’ils croient, l’économie n’est pas une science mais un art, largement influencé par les caprices des consommateurs, indécis et volatiles par définition…

Ils pèchent souvent par optimisme et sont généralement incapables de prévoir les crises qui surviennent régulièrement. En ce moment, ils sont assez consensuels et pensent que l’économie va rapidement se relever. Ils affirment que nous sommes entrés dans l’ère des taux d’intérêts durablement très bas ; autrement dit l’argent ne coûtant rien, nous pouvons continuer à nous endetter lourdement et à vivre au-dessus de nos moyens…

Je ne partage pas cette analyse en ce qui concerne le monde occidental, qui a mal géré la pandémie, entravé par une administration brouillonne qui doit supporter une population vieillissante, peureuse et recroquevillée sur elle-même, tétanisée par la peur de la maladie. J’ai déjà prédis l’affaissement de nos sociétés sous le poids des dépenses de santé qui progressent beaucoup plus vite que la richesse nationale, en particulier en France.


Je suis rejoint dans mon analyse par Charles Goodhart, dans son livre qui vient de paraitre et intitulé The great demographic reversal. Il pense que le monde est à la veille d’une hausse de l’inflation et des taux d’intérêt car l’économie chinoise produit plus chère qu’il y a quelques années. En outre, il voit les dépenses de santé exploser et devenir insoutenables.

Bref, nous verrons, mais disons que le prévisionnisme est loin d’être une science exacte !

Les visionnaires intuitifs

Ceux qui, dotés d’une bonne imagination créatrice et d’une intuition remarquable, sont capables parfois d’avoir des visions qui, sur le moment, paraissent généralement folles et tout à fait irréalistes !

Jules Vernes fut, à ce jeu, extrêmement fécond dans le domaine de la technologie. Avec son Nautilus, il anticipa en 1869 le sous-marin électrique, dans son célèbre roman « Vingt mille lieues sous les mers », à une époque où l’électricité n’était qu’à son balbutiement.

Il a aussi imaginé une sorte d’hélicoptère et le téléphone couplé à l’image ! Mais dans « De la terre à la lune », publié en 1865, il fait très fort car il anticipe avec beaucoup de précisions une future fusée lunaire en prévoyant de nombreux détails et en anticipant les problèmes d’apesanteur ! Il prévoit également des voiles solaires.  Dans « Paris au XXème siècle », il prévoit les guerres futures sans soldat, mais avec des machines et des robots… nous y sommes. Dans le même livre il anticipe la chaise électrique, inimaginable en 1860 !

Ce n’est pas fini, dans « Le château des Carpates », il imagine sur scène un hologramme d’un chanteur déjà mort mais qui chante. Il ne va pas être facile de faire mieux que Jules Verne…

Je peux néanmoins citer Mark Sullivan, il était le Président Directeur de Pacific Telephone and Telegraph Co. Il se trouve que j’ai entre les mains une coupure de presse d’un article paru le 11 Avril 1953 dans The Tacoma News Tribune, en Californie. Voici ce qu’il dit : « Quelle forme prendra le téléphone dans le futur, c’est naturellement pure spéculation. Voici ma prophétie : dans son développement final, le téléphone sera porté par les individus, un peu comme nous portons une montre aujourd’hui. Probablement il ne nécessitera pas de cadran ou l’équivalent, et je pense que les utilisateurs seront capables de se voir entre eux, s’ils le désirent, lorsqu’ils parlent. Qui sait, mais il se pourrait réellement qu’il traduise d’une langue à l’autre ?». Sacré visionnaire que ce Sullivan !

Lorsque l’on parle d’anticipation, on ne peut éviter Georges Orwell, qui publia le célèbre « 1984 », roman prémonitoire publié en 1949 et plus que jamais d’actualité, plus de 70 ans après, avec la vidéosurveillance, le contrôle des esprits, la réécriture de l’histoire, etc… On reconnait parfaitement le chemin que nos démocraties empruntent et ce n’est pas un hasard si les ventes de 1984 explosent. A faire lire aux jeunes…

Dans la même catégorie, je citerais Michel Houellebecq : « Compte tenu du système socioéconomique mis en place, compte tenu surtout de nos présupposés philosophiques, il est visible que l’humain se précipite vers une catastrophe à brève échéance, et dans des conditions atroces… ». Dans la même veine, j’aurais pu citer Alexis de Tocqueville qui anticipait tous les travers de la démocratie.

Les astrologues inspirés

L’astrologie est vieille comme le mode et donne souvent des indications surprenantes au plan individuel. J’ai moins d’expérience sur le plan mondial, au niveau des sociétés. Je peux dire, par exemple, que l’échec de Trump était anticipé depuis longtemps par les astrologues, et ils prévoyaient même de graves difficultés, avec un attentat possible, tant sa configuration astrale était mauvaise.


Sur le plan mondial, les difficultés de l’année 2020 étaient annoncées, considérée comme l’année du siècle, l’année charnière, l’année du basculement. Nous savions que l’année 2020 serait celle de tous les dangers, et Chronique Libre s’en ai fait l’écho fin 2019, mais sans précision.

Il était aussi prévu une année 2021 encore très dure, avec une possible explosion sociale compte tenu des énormes tensions entre certaines positions astrales. La mi-Janvier est considérée comme une période de grands risques, mais je n’ai pas trouvé des astrologues donnant plus de précisions. En Mars-Avril, il se pourrait que « des choses cachées soient révélées au monde… » Est-ce que cela pourrait concerner le vaccin ?

Ce qui est certain, c’est que nous arrivons dans une nouvelle ère avec de grands bouleversements. Il va nous falloir être mobiles, flexibles et adaptables pour tirer parti, au mieux, de ces changements.

Les oracles branchés

J’ai longtemps pensé que la voyance n’était qu’un transfert d’information d’inconscient à inconscient et que les voyants ne pouvaient dire que ce que nous savions déjà, de façon plus ou moins latente. Ceci est probablement vrai pour certains voyants, mais j’ai été le témoin de prévisions tout à fait justes et qui sortent manifestement du cadre qui précède. Donc, je pense que certains êtres ont une capacité d’anticiper l’avenir. Cela parait impossible dans un univers de pensée logique, mais l’univers est plus étrange que nous pensons…

Au cours de l’Histoire, il y eut des prévisions célèbres qui ont frappé les imaginations. Je pense à l’assassinat de Jules César le 15 Mars 44 avant J.C. Il fut mis en garde par l’oracle Spurinna qui, quelques jours auparavant, lui avait conseillé de « se méfier des ides de Mars ». Ce jour-là Jules César veut cependant se rendre au sénat et sur son chemin il rencontre Spurinna et lui dit: « Tu le vois, Spurinna, les ides de Mars sont arrivées et je suis toujours là ! » Ce à quoi l’haruspice rétorque : « Elles sont bien arrivées, mais elles ne sont pas encore passées ! » Une heure plus tard, il était assassiné au sénat, le jour des ides de Mars (Jour festif dédié au dieu Mars).

La vie de Catherine de Médicis est parsemée elle aussi de prédictions fulgurantes. Ainsi, le 18 octobre 1564, Nostradamus pénètre dans la chambre du jeune Henri de Bourbon, duc de Vendôme, âgé de presque onze ans. Après avoir longuement regardé le prince, il affirme : “C’est lui qui aura tout l’héritage. Et si dieu vous fait grâce de vivre jusque-là, vous aurez pour maître un roi de France et de Navarre”. Contre toute attente, il deviendra en effet Henri IV, le premier roi de France et de Navarre !

Un soir de 1559, un astrologue de Catherine, un certain Ruggieri, fait apparaître dans un miroir le jeune roi François II qui vient de monter sur le trône et annonce : “Il fera autant de tours sur lui-même qu’il a encore d’années à vivre une fois monté sur le trône“. Sous le regard de la reine-mère, son fils aîné fait un tour et disparaît. François II décède le 5 décembre 1560, soit bien un an après. Son second fils, futur Charles IX, tourne treize fois sur lui-même. Lorsqu’il monte sur le trône à la fin de l’année 1560, il lui reste treize années à vivre puisqu’il meurt le 30 mai 1574. Quant au futur Henri III, le fils préféré de Catherine de Médicis, il effectue quinze rotations. Il accède au trône en 1574 et meurt assassiné le 2 août 1589, soit après quinze ans de règne. En revanche, après l’apparition du futur Henri III, c’est un visage familier qui apparaît : celui d’Henri de Bourbon (futur Henri IV) et non un descendant direct de Catherine. Sombre présage qui annonce déjà que les trois fils de la reine-mère ne laisseront aucun héritier mâle, et que la dynastie des Valois est condamnée à s’éteindre pour laisser la place à celle des Bourbon. 

On peut citer encore l’extraordinaire prophétie de Philippe-Noël Olivarius, écrite en 1542 et qui décrit point par point la formidable aventure de Napoléon, avec force détails. « La Gaule itale verra naître, non loin de son sein, un être surnaturel ; cet homme sortira tout seul de la mer, viendra prendre langue et moeurs chez les celtes gaulois, s’ouvrira, encore jeune, à travers mille obstacles, chez les soldats, un chemin, et deviendra leur premier chef. Ce chemin sinueux lui baillera force, peine ; s’en viendra guerroyer près de son natal pays par un lustre et plus. Outre-mer sera un guerroyant avec grande gloire et valeur, et guerroiera de nouveau le monde romain. Donnera lois aux Germains, pacifiera troubles et terreurs aux gaulois celtes, et sera ainsi nommé, non roi, mais imperator, par grand enthousiasme populaire… »

Le texte continu avec l’énumération des batailles, y compris le retour de l’ile d’Elbe et les cent jours: « Aussitôt les onze lunes achevées, lui et les siens prendront un navire et viendront mettre pied sur la terre gauloise. Et il cheminera vers la grande ville où s’est assis le vieux de la cape qui se lève, fuit, emportant avec lui les ornements royaux. Chassé de nouveau par une trinité de populations européennes après trois lunes et tiers de lune. On remet à sa place le vieux roi de la Cape. Enfin, il dicte des conseils souverains à toutes les nations et à tous tes peuples et il meurt. »

J’aurais aussi pu parler du destin incroyable prédit à cette petite créole de la Martinique qui devait devenir « plus que reine », et qui devint Joséphine de Beauharnais qui épousa Napoléon Bonaparte.

 Bien plus tard, un bohémien lui révéla le destin de son époux, simple général à l’époque : « victoires fulgurantes, seigneur des lois, honneurs suprêmes, île hostile, honneurs pour les familiers, divorce, noces impériales, lutte contre un grand ours, froid et frayeur, triomphe bref, île, poison. »

Ces jours-ci, j’ai entendu une prédiction très alarmiste concernant le nouveau vaccin contre le covid et les effets secondaires à long terme… ? Vous en ferez ce que vous voudrez… Est-ce une vision prémonitoire ou une simple traduction de nos peurs ? Nous verrons ! Ne me demandez pas des preuves, nous sommes dans le monde mouvant de l’irrationnel !

De tout cela, vous tirerez les conclusions que vous voudrez. Si vous un êtes un rationnel pur et dur, vous direz qu’il s’agit d’élucubrations et de hasard. Sinon, vous serez plus humbles, et vous direz que, décidément, l’univers est infiniment plus complexe que celui qu’on nous enseigne. Il se peut que l’avenir soit totalement inscrit, potentiellement, dans le présent… Mais, par contre, une fois prévenu il nous reste un espace de liberté pour modifier le destin…

Si vous n’êtes pas encore abonnés à Chronique-Libre vous pouvez le faire dès maintenant en cliquant sur le rectangle bleu en haut de cet article. Chaque semaine vous recevrez gratuitementune analyse et une réflexion sur un sujet de notre temps…

Merci de faire connaitre chronique- libre… Ne vous inquiétez pas, nous n’avons rien à vendre et vous ne recevrez aucune publicité !

Laisser un commentaire