79 – Le pouvoir de choisir

Posted on janvier 26, 2011 par

0


La semaine dernière, je vous ai raconté un «miracle», c’est à dire comment les anges gardiens ont répondu à nos prières …

Aujourd’hui j’aimerais vous parler d’un autre miracle : celui de la création. Et nous créons en permanence, bien souvent sans nous en rendre compte. Nous créons inconsciemment à chaque instant de notre vie. C’est pourquoi il est si important d’être présent … à l’instant présent ! Car chaque seconde que nous vivons nous offre la possibilité de créer.

Vous connaissez cette phrase de Descartes : «Je pense donc je suis» ? Et bien, elle est tout à fait juste et nous pourrions la dire autrement : «Je suis ce que je pense» ou encore «Je deviens ce que je pense».

Nous sommes la création ET le créateur : vous me suivez ? Chaque pensée que nous avons est une énergie créatrice qui influence notre devenir. Nous construisons donc notre avenir avec chacune de nos pensées ! Comme un maçon qui construit sa maison brique après brique, nous construisons notre vie pensée après pensée.

Vous imaginez donc leur importance ! A chaque fois qu’une pensée négative nous traverse, elle fabrique une brique de mauvaise qualité. La brique aura un défaut et sera plus fragile, moins lisse, poreuse … Alors, bien sûr, s’il ne s’agit que d’une seule brique, ce n’est pas bien grave et perdue dans tous les murs nous ne le verrons même pas. Mais s’il s’agit de la majorité des briques ? Voire, même, de la totalité des briques de notre maison ? Pouvons-nous être étonnés de ne pas être satisfait de notre vie ?

Tout est énergie : nos paroles, bien sûr, mais en premier lieu nos pensées émettent des énergies. Vous avez tous déjà rencontré des personnes dont on dit qu’elles ont «une mauvaise énergie» ? C’est impalpable, nous ne savons pas vraiment pourquoi, simplement -avant même qu’elle ne parle- nous n’aimons pas ce qu’elles dégagent.

Qui peut dire que cela ne lui ai jamais arrivé ? Pour ma part, je pense que c’est une question d’énergie : que l’on appelle cette énergie vibration ou onde. Que signifie, par exemple, «nous étions sur la même longueur d’onde» ? Il est bien question d’harmonie de pensées, n’est-ce pas ? Nos pensées sont proches, nous parlons le même langage, nous nous comprenons. Quel que soit le mot employé, il résonne de la même façon à nos oreilles …

Nos pensées émettent donc des ondes, une énergie, des vibrations. Ces ondes nourrissent qui nous sommes et vont donc créer qui nous serons : celui ou celle que nous deviendrons tout à l’heure, demain, l’année prochaine et dans dix ans.

Bien entendu, nous ne deviendrons pas le ou la même si nous nous nourrissons de pensées empoisonnées par la peur, la colère, la haine, l’anxiété ou bien, au contraire, si nous choisissons d’avoir des pensées harmonieuses, pleine de confiance et d’amour !

Notre vie en sera radicalement changée et toutes nos réalisations aussi, bien entendu. Nous aurons créé une énergie totalement différente. J’ai bien dit «créé» : nous avons toujours le pouvoir de choisir, en particulier nos pensées. Car nos pensées créent nos croyances, créent nos paroles, créent nos actes ! Nos pensées créent donc qui nous sommes et ce que nous devenons …

Seulement, des pensées, nous en avons tout le temps ! Alors comment faire pour les «choisir» ? Elles arrivent sans prévenir, se glissent dans notre tête sans demander quelconque permission et se faufilent dans nos paroles et nos actes sans état d’âme. Elles sont des milliards et des milliards qui, inlassablement, viennent squatter notre tête : comment maîtriser ce véritable «canon énergétique» ?

C’est tout un programme ! Tout d’abord en prenant conscience de la qualité de nos pensées, repérer celles qui nous nourrissent positivement et les autres, qui nous détruisent et nous construisent un avenir décevant.

C’est nous le chef ! Ce ne sont pas nos pensées issues de «notre mental inférieur» : nous ne sommes pas des victimes, nous sommes des êtres humains qui possèdent le merveilleux «pouvoir de choisir» leur vie.

Alors, quelles pensées acceptons-nous ou bien, au contraire, lesquelles refusons-nous ? Après la prise de conscience, il s’agit maintenant de «trier» le bon grain de l’ivraie. Cette pensée là, je la garde, je la développe, je l’arrose, je la dorlote. Elle me plait … Les autres, les mauvais grains, je les laisse partir, tranquillement. Je n’en veux pas ! Vite, à la place je mets le bon grain … Et ainsi de suite. Tout un apprentissage qui se fait avec patience et détermination. Si nous sommes motivés, si nous désirons créer vraiment la vie que nous voulons, si nous avons pris conscience de l’importance de nos pensées pour notre devenir alors … no problem … nous y arriverons !

Si vous désirez allez plus loin dans cette réflexion sur votre pouvoir personnel, je vous conseille la lecture du livre d’Annie Marquier «Le Pouvoir de Choisir». Voici un extrait de sa présentation :

«Plutôt que de nous sentir impuissants et vulnérables dans un monde injuste et cruel, nous pouvons retrouver la paix intérieure et redevenir l’architecte conscient de notre expérience de vie».

J’ai beaucoup apprécié la lecture de ce livre qui m’a permis de mieux comprendre comment nous fonctionnons lorsque nous laissons libre cours à nos pensées, c’est à dire à notre mental inférieur, c’est à dire à notre égo … Bien écrit, clair et rigoureux, le livre d’Annie apporte des solutions tout à fait applicables dans notre quotidien.

Je terminerais avec une citation de Saint Paul :

«Soyez transformés par le renouvellement de votre esprit»