231 – L’OCCIDENT CHERCHE LA GUERRE

Posted by

C’est un réflexe vieux comme le monde : lorsqu’une nation va mal et que la révolte gronde, elle se cherche des ennemis à l’extérieur et elle finit toujours par s’en trouver !…

  Une fois de plus l’Amérique veut partir en guerre et l’Europe se croit obligée de lui emboiter le pas. Le Vietnam, l’Irak, l’Afghanistan n’ont sans doute pas été des expériences et des défaites suffisamment cuisantes. Pour faire plaisir à Israël, la nouvelle cible est l’Iran. L’éditorialiste du New York Times, Thomas Friedman nous explique pourquoi il était important que les USA fassent la guerre à l’Irak.  Vous allez voir, c’est surréaliste. Tout d’abord ce monsieur nous dit que l’Amérique se posait la question suivante : « Pouvions-nous collaborer avec le peuple d’Irak pour changer la trajectoire politique de ce pays crucial au cœur du monde Arabe, et aider à le faire pencher, avec le reste de la zone, sur une voie démocratique ? » Par simple curiosité, selon Friedman, il était donc important que l’Amérique mette l’Irak à feu et à sang, avec des centaines de milliers de morts à la clé ! La « voie démocratique » a été oubliée en route, mais c’est sans importance, de toutes les façons il fallait y aller ajoute Friedman car l’Irak avait « un déficit de liberté, un déficit de connaissance et un déficit de libération des femmes ». Avec des gens comme Thomas Friedman, l’Amérique est heureuse et satisfaite d’elle même. « Je ne sais pas si l’Irak va s’en sortir… mais créer cette occasion était une entreprise importante… Je n’ai que du respect pour les Américains, les Britanniques et les Irakiens qui ont payé le prix pour la rendre possible», ajoute l’éditorialiste dont on ignore quel traumatisme il a subi dans son enfance pour proférer pareilles horreurs !…

Mais en Amérique les Friedman sont nombreux. Il est étrange de constater que c’est toujours lorsque la fin approche que les Empires prennent les pires décisions qui vont précisément accélérer leur chute. Les 3.000 milliards dépensés en pure perte en Irak pèsent lourd dans le déficit US. Qu’importe, Obama s’est trouvé une nouvelle guerre, bien à lui, pas une guerre qui appartienne à quelqu’un d’autre, hérité de ceux qui l’ont précédé, non, une guerre qui peut lui permettre de laisser son nom à l’histoire. Il faut dire qu’il manque un peu d’originalité, il nous refait le coup des « armes de destruction massives », si chers au sieur Bush. Mais cette fois il met la barre un peu plus haut, il nous parle « d’armes atomiques ». Il n’a pas de preuves, rien que des suspicions, mais quand on cherche des prétextes, on ne s’embarrasse pas de preuves. La seule chose dont on est sûr, c’est que l’Iran est un pays sous développé avec des moyens militaires lilliputiens qui ne sont une menace pour personne. Alors, pourquoi cette paranoïa américaine ? Une nouvelle fois, tournez-vous vers le pétrole et vous aurez sans doute la réponse.

C'est assez! tu ne vois pas que nous sommes occupés?

 Je ne sais pas si l’Iran cherche réellement à se doter de la bombe atomique, c’est possible et c’est même probable qu’il y pense. Et alors ? Au nom de quel principe l’Iran ne pourrait pas avoir la bombe ? Tous ses voisins ont réussi à se doter de cette arme terrifiante et voudraient interdire à l’Iran de la posséder. Israël est menaçant, sur-armé et dispose de la bombe atomique, obtenue de façon occulte! Quel prétexte peuvent-ils mettre en avant ? Croyez-vous vraiment que les fous d’Allah soient plus belliqueux et plus insensés que les fous de Yahvé ou les fous de Dieu?

Je ne suis pas en train de faire l’apologie de la bombe atomique ! Ce que je veux dire, c’est que si les occidentaux et Israël veulent être crédibles et entendus par Téhéran, ils doivent commencer par renoncer eux-mêmes à la bombe atomique. C’est très simple : ceux qui s’entendent si bien pour menacer l’Iran n’ont qu’à s’asseoir à une table pour mettre en œuvre la destruction de leur arsenal nucléaire. Faut-il rappeler aux Américains que le seul pays à avoir utilisé, par deux fois, la bombe atomique, est un pays « civilisé » et démocratique qui porte le nom d’Etats-Unis d’Amérique ?

L’Europe n’a rien à faire dans cette galère et tout à perdre à s’associer à pareille entreprise qui conduirait inévitablement à une forte hausse du prix de pétrole et à un déclin durable de l’Occident. Cela serait la faute de trop, et il est même probable que l’empire américain ne s’en remettrait pas. Est-ce que la démocratie ne mérite pas que l’on interroge les citoyens pour leurs demander ce qu’ils en pensent ?

5 comments

  1. Currently in America only the candidate Ron Paul is against the wars in Iraq and Afghanistan and especially a new one in Iran. He talks in great debt warning of how bad this would be.

    He also proposes to remove American troops from all countries including Europe. He encourages ending the Federal Reserve, stopping the printing of fake money and eliminating deficits and debt.

    Of course he has no chance of winning, and sadly whomever is elected president be they of either political party will continue the same madness that you write about above. I do not believe there is any hope of changing the trajectory of America.

    1. Thank you Andy for your interesting comments. Unfortunately you are not more optimistic than me about the future decisions of US government!… May be the Western countries must go further and deeper toward the decline…

  2. En réponse à l’intitulé de votre article que l’Occident veut vraie guerre, mais pas tous de l’Ouest, qui était connu pour ce caractère et est la puissance coloniale des trois de la France et la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, que les arabo-américaine de liran Israël ce n’est pour montrer les muscles et prouver l’existence d’, et les conflits d’intérêt, mais Chorizo et l’histoire prouve que les colonies ou la colonisation ne dure pas, même que la survie à long du plus fort, et toujours rester à droite et de la justice, qui peut paraître à la fin de la journée, que plus de Mentisme pour le peuple au nom de la sécurité, la justice et la liberté et la démocratie aux péchés plus Ozawa, et les limitations sur les restrictions, et de la sécurité et la justice la démocratie, la liberté et les guérir .. Quel est le plaçant son professeur de littérature disciples de droit et a été méritants d’entre eux
    La discipline Ba, et combien de ses ouvriers famine travail parce qu’il a l’argent et le sultan et ils n’ont pas, de jour en jour augmente le besoin de lois V encra plus lui faire de brouillage, soit pour l’homme de connaître la valeur de la même, et que chaque partie Misdr est certainement, et de se rapprocher de Lui le vent ne doute qu’il récolte la tempête que vous connaissiez médiale

  3. Une guerre occidentale contre l’Iran…il y a suffisamment de raisons pour supposer cette guerre de même qu’il y a aussi suffisamment de raison pour renvoyer cette hypothèse. En effet je me demandai sans cesse combien y-t-il d’Einstein en occident pour supposer qu’un projectile envoyé de plus que 3000 Km peut menacer quoi que ce soit dans une époque où les guerres entre civilisations ont cessé d’exister. L’arme Atomique a demeuré depuis long temps une arme sans utilité par abolissement de motifs. Et c’est comme ça qu’essaient de justifier les leaders iraniens leur position.

    Mais de l’autre coté nous avons un occident qu’essai d’argumenter sa position par le radicalisme inné dans la pensée islamique et qui dit de certaine façon que « quiconque ne suppose pas ce que je suppose doit mourir » ceci justifie au occidentaux que les Iraniens radicalistes auront recours un jour à des armes dévastatrices pour exercer leurs thèses.

    Loin de ces arguments plus ou moins dogmatiques il y a des pires raisons pour les quels un échange de coups mortelles peut de déclancher d’un coté ou d’un autre. Je parle essentiellement de pétrole et de présence d’Israel dans la région…un présence dont ni Israel ne tente de l’harmoniser ou de l’intégrer dans la région non plus les innés de la régions ne cherchent à l’accepter.
    • Pétrole : admettons la ou pas…les prochaines guerres seront des guerres de pétroles. Il s’agit d’une source qui se raréfie en permanence. Le temps que la demande sur cette matière augmente sans cesse. La situation devient pire quand nous constatons que les investissements dans ce domaine sont très lourds de façon à ne plus laisser place pour un développement significatif d’autres ressources. Comme par hasard le pétrole se trouve dans la région la plus compliquée au monde. La région où toutes les croyances religieuses dominantes sont nées ; c’est aussi la où Abraham avait fait ses balades pour nous laisser deux cousins qui se sont entretués éternellement. C’est la où les principaux civilisation sont nées ; c’est de la qu’est venu le premier homo sapiens sapiens …c’est aussi de la que les premiers mots sont écrits… c’est de la où les principaux langues se sont développées (Arabe ; Hébreux et Latin) etc. c’est donc dans un contexte déjà compliqué qu’est venu le pétrole pour sur compliquer les choses…et il ne s’agit pas de n’importe quel pétrole…un pétrole légère de bonne qualité et de haute rentabilité. Le coût d’un barille de pétrole Saoudien coûte 1 dollar américain…le temps que le pétrole du mer de nord coûte entre 14 et 16 dollars…
    • Israel : On dit qu’Israel avait choisi le plus mauvais moment pour proclamer ses droits dans ses terres préhistoriques. De son drapeau, Israel le laiique se proclame un Etat coloniale dont les territoires s’étalent entre le Nil et l’Euphrate. Ironiquement quand on essai de justifier ça même de point de vue Juif on ne trouve pas de justifications. Le Judaïsme (le facteur qui relie tous les juifs) est apparu en Egypte…puis sous l’éguise de leurs roi prophète les juifs se sont déplacés en Palestine jusqu’au l’arrivé des romans. Dans toute l’histoire Juifs il n’était mentionné d’aucune manière que les juifs ont vécue en Iraq, ni en Syrie, ni en Liban…alors de quoi se justifie Israel pour se proclamer propriétaire de tout le proche orient ??? à mon avis il ne faut pas reprocher que les Salafiste Jihadistes…
    Revenant au présent ; la problème avec Israel ce qu’elle continue à imposer ses règles unilatéralement dans la région ; chose qui ne peut d’aucune manière continuer, peut n’importe les stratégies mis en place ; peut n’importe les stratèges qui travaillent sur cette question. En effet la créature ne peut être plus fort que son créateur…l’arme ne peut être plus fort que l’homme. Israel continue son course d’armement unilatérale ; elle fait comme le cycliste qui est sensé accélérer sans cesse parce que le jour où il arrête sera le jour de sa fin.
    Ce qui rend les choses plus difficiles avec Israel ce qu’elle mêle à chaque fois l’USA dans ses problèmes et à chaque fois l’USA mêle l’Europe dans ces mêmes problèmes. Cette alliance stratégique entre USA et Israel que nous entendons parler à chaque fois dans les congrès de l’IPAC, de même que alliance de Sang entre l’USA et l’occident Européen ne peuvent durer infiniment. Parce que comme n’importe quel alliance il y a des intérêts qui le renforcent et des autres intérêts qui l’affaiblissent…
    Parlant de l’alliance USA – Israel…c’est qu’une alliance de Médias – politiciens. Celui qui veut la maison blanche ; celui qui veut le congrès en Amérique doit savoir obéir aux exigences des Mass Médias gigantesques de ce pays. Et en Amérique parler de Médias c’est parlé de la communauté juive…au moins à présent. Sauf que le média lui-même se bouge par l’argent. Et l’argent est de plus en plus dans des mauvaises mains pour Israel. L’Amérique est de plus en plus pauvre et donc de plus en plus dépendante de l’argent qui est déjà chez l’ennemi…l’épisode ne fait que commencer…
    Pour la deuxième alliance USA-Europe la validité de cette alliance avait déjà expiré. Il faut dire « Merci Chirake…Merci Toni Blair » qui ont donné un nouveau souffle à cet alliance dans le cadre de ce qu’on appel « NATO »…un « NATO » qui prête les balles de l’ennemi classique la Russie pour sauver ses soldats en Afghanistan. Si les exigences économique en Amérique sont de plus en plus une question d’actualité, En Europe la question économique est devenu un souci…actuellement c’est la Chine qui investi en Europe…c’est la Chine qui emploi les jeunes Européens…c’est la chine qui fourni les capitaux et donne les crédits…maintenant l’Union Européen doit prêter allégeance à son nouveau allié Chinois beaucoup plus que « l’Oncle Sam ».
    Israel en se voyant se fragiliser sur les deux axes qui l’ont toujours protégés avait compris qu’elle doit faire plus d’effort sur ces deux axes (remarquant le rythme de visites de premier ministre Israelien à Washington) ; de même qu’elle doit faire des efforts dans sa région pour amortir le rythme de dégénération de la situation. Sauf que le printemps arabe avait amené des autres lois. Israel doit maintenant se doter d’une armée entière dans le Sud rien que parce que Mubarak avait parti. Elle doit aussi se doter de plus d’armée au nord en attente de quiconque dégénération en Syrie et prier pour le Roi Abdallah reste au trône en Jordanie. Parce que en cas échéant…le risque de dévaster une ville par une bombe atomique ne sera pas Iranien…
    Enfin et Ironiquement Israel et l’USA qu’ont toujours fait l’impossible pour que le discours arabe ne franchit pas les limites de menaces dogmatiques et les promesses bafoués d’une « Jenna » (paradis) une fois more…les mêmes qui ont emprisonné « Marwen Barghouthi » pour ses discours civiles…les mêmes qui ont tué « Arafat » parce qu’il parle une langue populiste laiique doivent maintenant trouver quelqu’un qui parle cette même langue pour faire les ententes avec le monde arabe. Sauf que dans la figure actuellement présente…et à cause de ce qu’ils ont fait il y a quelques années ils ne trouvent aucun…
    Dans tous ça ; Iran parait du loin le premier bénéficiant de tous ça. Le pétrole et Israel justifient encore plus leur politique en matière d’armement et renforce la position de son régime (la pression extérieur une fois inefficace renforce la cohésion interne du système). Et puis sans Molla Omar en Est et sans Sadam à l’West Iran semble plus concentrée sur la cinquième flotte américaine dans le Golf et Israel à deux pattés de maisons. Et puis ce n’est ni le « Western Way » de Meir Dagan ; ni les plans de diversion de Gabi Ashkinazi (les bases aériens en Georgie et en Auzbakistan) ne vont la retenir dans son chemin. Un attaque militaire sur Iran sera très coûteux pour n’importe quel aventuriste…plus on avance dans le temps plus l’attaque est coûteux et si un jour Iran parvient à développer une arme nucléaire…un nouveau va s’imposer…la dégénération d’Israel commencera….

    1. Merci pour cet excellent survol géopolitique du Moyen-Orient. Outre le Pétrole, nous pourrions aussi mentionner le problème de l’eau qui est aussi crucial, y compris dans le différent Israëlo-Palestinien…

Laisser un commentaire