257 – RED BULL® : UNE BOMBE A RETARDEMENT !

Posted on mars 16, 2012 par

5


Vous connaissez sans aucun doute le Red Bull®, chef de file des « Energy drinks ». Peut-être en consommez-vous plus ou moins régulièrement ? Mais connaissez-vous ses dangers ?

Alors que les experts mettent davantage en garde contre la consommation de ces boissons énergisantes, leurs ventes ne cessent d’augmenter. Je prends tous les jours le train, et je ne peux que m’affliger de voir tous ces jeunes (et moins jeunes) commencer leur journée avec une canette de Red Bull®, quand une cigarette ne vient pas compléter le tout ! Aux Etats-Unis, un sondage révèle que 30% des adolescents en consommeraient quotidiennement. En Suisse, en 2007, 91 miilions de canettes ont été vendues (Boissons énergisantes : attention de ne pas vous brûler les ailes! [archive] –  Mais pourquoi s’alarmer, me direz-vous ?

1. Cette boisson, avant d’être largement répandue dans le monde entier, n’avait pas obtenu d’autorisation de mise sur le marché, en Suisse comme dans beaucoup d’autres pays européens. Puis, assez mystérieusement, les autorisations ont été données. Il semblerait que les Etats ont autorisé la mise sur le marché de ces boissons car ils ne pouvaient pas prouver complètement leur dangerosité, craignant alors un procès si la commercialisation n’était pas effective. J’en profite pour partager avec vous mon étonnement quant aux pratiques de santé publique : alors que tout est fait pour freiner la libre circulation des compléments alimentaires et remèdes naturels, un bon concentré de chimie comme le Red Bull® peut être considéré comme une simple boisson !!!

2. La composition elle-même des « Energy drinks » pose problème. A la différence de Coca-Cola®, Red Bull® affiche clairement sa composition, soit pour une canette de 250ml:

 Eau gazéifiée
 Sucre (saccharose, glucose) 27g ( 6 fois la quantité de sucre circulant dans le sang !!)
 Taurine 1000 mg
 Glucuronolactone 600 mg
 Caféine 80 mg (l’équivalent d’une tasse de café fort)
 Vitamines:
 Niacine 20 mg
 Vitamine B6 5 mg
 Acide pantothenique 5 mg

 Vitamine B2 1,5 mg
 Vitamine B12 0.005 mg

De plus, elle contient des inositols, des citrates comme acidifiant, des colorants et parfums.
La boisson énergisante Red Bull® est une boisson non-alcoolisée unique dans sa composition et ses effets. Elle fournit au corps humain de la taurine, du glucuronolactone et de la caféine ainsi que des vitamines (en particulier le complexe bi vitamines B6-B12) et des hydrates de carbone ce qui constitue une composition unique, n’ayant jamais été expérimentée auparavant. Cependant, ce sont les niveaux élevés de stimulants qu’elle contient qui sont préoccupants, en particulier lorsqu’ils sont associés à de l’alcool. Ainsi, une canette de Red Bull® apporte 500% des apports journaliers recommandés de Taurine !

  • La taurine est un acide aminé naturellement présent dans le corps humain. L’organisme est d’ailleurs capable de le produire naturellement, mais à ce jour, aucune étude fiable ne confirme ou n’infirme les effets bénéfiques d’un apport alimentaire supplémentaire de taurine, ni sur la nocivité ou les éventuelles conséquences (par exemple sur le système nerveux) de l’absorption massive de taurine. Il est à noter que l’ajout de taurine dans les aliments est interdit dans un certain nombre de pays comme par exemple le Canada.

    Il s’agit d’une substance encore mal connue, détectée pour la première fois à la fin des années 1950 dans la bile du taureau. C’est de là que vient le nom de la taurine et du Red Bull, mais la taurine incorporée dans la boisson est synthétique et ne provient absolument pas du taureau, comme voudraient le faire croire certaines rumeurs.

    La taurine a été identifiée comme étant un neuro-transmetteur, soit une substance qui favorise les transmissions entre les neurones dans le cerveau, et aurait en plus un effet de désintoxication et de renforcement de la contractilité cardiaque. Mais les effets concrets de la taurine sur l’organisme restent peu clairs. Red Bull joue sur cette incertitude en affirmant que son produit non seulement donne de l’énergie, mais «favorise l’intelligence et la concentration». Il est intéressant cependant de constater que des études récentes ont prouvé qu’il existe de réelles interactions entre la taurine et l’alcool – d’où la popularité du cocktail vodka Red Bull® dans les boîtes de nuit.

  • Glucuronolactone est une substance que l’on trouve dans le corps et qui accélère l’élimination des toxines endogènes et exogènes (substances nocives). il s’agit là d’un effet de désintoxication. Mais l’apport alimentaire de ce métabolite semble n’avoir aucune efficacité démontrée à produire des effets. Attention, il s’agit d’une sorte de sucre concentré qui a des répercussions négatives sur la santé, comparativement au glucose ou fructose, qui sont des sucres mieux absorbés.

Les signes vitaux sont bons... mais je suis un peu préoccupé par votre consommation de Red Bull

 Il faut savoir qu’il est difficile pour le corps humain de gérer l’absorption de caféine et de sucres à hautes doses et qu’il existe des risques d’overdose. Les risques de dépendance physique et psychologique, et les risques cardio-vasculaires dû à la haute concentration en caféine sont également réels. Autre réaction secondaire: comme une drogue, une fois l’effet dissipé, on ressent un état de fatigue extrême car la caféine masque les symptômes de fatigue mais ne la supprime pas. L’association avec l’alcool, notamment le célèbre vodka-red bull, est également fortement déconseillée en raison d’interaction alcool-taurine-caféine. Ainsi, Steve Clarke, directeur du College Alcohol Abuse Prevention Center aux Etats-Unis, explique: « Les Energy drinks ont de grandes quantités de stimulants dans leurs compositions, comme le ginseng ou la taurine. Alors que l’alcool est un dépresseur, en mélangeant les deux vous envoyez des messages contradictoires à votre système nerveux, ce qui peut poser des problèmes cardiaques. »

La quantité de sucre contenue dans Red Bull en fait une arme redoutable pour fabriquer des diabétiques à la chaîne, pour le plus grand bien de l’industrie pharmaceutique!

3. Les études scientifiques portant sur les effets des principaux ingrédients combinés du Red Bull® sont alarmantes:

  • Des chercheurs aux Etats-Unis se sont penchés sur les effets de ces boissons sur de jeunes adultes en bonne santé ayant une tension artérielle normale.

    Ils ont découvert que lorsque ces patients consommaient deux cannettes de boisson énergétique (contenant 80mg de caféine et 1000mg de taurine chacune), leur rythme cardiaque et leur tension artérielle systolique augmentaient de 7% en moins de quatre heures après avoir consommé la boisson énergétique.

    Après sept jours à raison de deux boissons par jour, la tension artérielle systolique augmentait de 10% et la tension artérielle diastolique, de 8%. Les chercheurs disent que l’augmentation moyenne du rythme cardiaque de cinq à sept battements par minute et de la tension artérielle systolique de 10 mm Hg ne suffisent pas à faire augmenter les risques chez les personnes en bonne santé. Cependant, chez les personnes qui souffrent déjà d’hypertension artérielle ou qui consomment régulièrement ces boissons, on pourrait noter un impact significatif sur le profil de santé. Les personnes atteintes d’hypertension artérielle ou de maladie cardiovasculaire voudront sans doute éviter ces boissons car elles peuvent modifier l’efficacité de leur médicament ou de leur plan de modes de vie et ainsi augmenter beaucoup plus leurs risques de problèmes de santé.

  • Plus inquiétant, en 2003 l’AFSSA a effectué des tests sur des rats en leur donnant de la caféine, de la taurine, et du glucorono-lactone, principaux ingrédients du Red Bull®. Résultats : des comportements violents, une hyperactivité et un tel état d’excitation que les animaux en venaient à se ronger les pattes ! Les résultats, détaillés dans l’avis rendu par l’AFSSA en date du 5 mai 2003, sont : « Entre 1 h et 2 h après administration, quelques animaux présentent une mastication importante de leurs membres, nécessitant la mise en place de protections individuelles pour éviter les automutilations ». Un peu plus loin dans le rapport, il est fait mention « d’une hyperactivité qui pourrait augmenter avec la dose », ainsi que « d’une grande sensibilité au bruit » et de « comportements bizarres ». Et pourtant, une autorisation de commercialisation a été donnée…

No comment… Mais deux questions: quels arguments ont fait valoir les fabriquant de Red Bull, cette aberration nutritionnelle, pour obtenir une autorisation de commercialiser ce produit potentiellement dangereux? Est-ce que l’industrie pharmaceutique ne serait pas intéressée par la diffusion de ce genre de bombe à retardement?


Posted in: Santé