405 – L’ANDALOUSIE

Posted on mars 13, 2013 par

0


AND97_138-villages-blancs

Posés comme des perles, blanches et lumineuses, sur leur doux écrin vert, les «pueblos blancos» font la richesse culturelle et la beauté de l’Andalousie. Quelques hommes et femmes, à la voix rauque, s’accrochent à leurs villages avec amour et fidélité.

Ils habitent loin de tout, dans cette nature si belle mais sauvage, peignant de blanc, encore et toujours, les murs de leurs maisons. Entourés de brebis et de chèvres, ces villages perchés sont émouvants … Ils sont l’âme de l’Andalousie ! 

Imaginez-vous le courage qu’il a fallu à tous ces hommes pour construire de tels villages ? S’il nous faut -aujourd’hui- rouler parfois pendant plus d’une heure pour les atteindre, combien de temps leur fallait-il pour rejoindre la ville ? 

L’Andalousie a deux visages : celle de sa côte, défigurée par des constructions hideuses et démesurées et celle de l’arrière-pays aux accents et aux vallons rocailleux. Là, le coeur de l’Espagne bat encore un petit peu pour des touristes en quête d’authenticité … 

Pourtant, les yeux remplis du bleu du ciel, éblouis par le blanc des murs, les touristes (dont nous faisons partie) retournent très vite vers leurs hôtels ou villas qui s’agglutinent sur la côte. La belle bleue, cette méditerranée aux couleurs fascinantes, a attiré à elle tous les excès. Béton, béton et encore béton orne les bords de mer espagnols … 

Parfois mon imagination s’égare. J’imagine la méditerranée comme un immense oeil bleu dont les couleurs changeraient en fonction du temps … Et j’ai de la peine pour cet oeil dont les bords sont tant enlaidis : tels des cils de béton aux couleurs pisseuses, ils empêchent l’oeil qu’ils bordent de s’ouvrir complètement au soleil. Ils l’enferment …

espagne2Aq51922

Toutes ces monstrueuses constructions enserrent la mer dans un corset de béton !

Heureusement, la nature est généreuse : fleurs et arbres majestueux viennent adoucir ce paysage parfois dantesque. Et nous nous reprenons à rêver : en quel endroit d’Europe peut-on déguster un «zumo de naranjas» (jus d’orange frais pressé), assis tranquillement sous un oranger, en plein mois de janvier ? 

Le cerveau se met alors à faire le tri : il ordonne à nos yeux d’occulter le béton pour que nos sens puissent se réjouir de l’odeur sensuelle des fleurs d’oranger, de la vue si joyeuse des bougainvilliers en fleurs, du goût acidulé du jus de l’orange, et tout notre corps s’alanguit alors sous la douce température de l’air …

L’Andalousie peut rebuter,  ou fasciner, selon notre humeur, selon la lumière, selon où notre regard se pose. Pourtant, jamais elle ne laisse indifférente … 

Elle souffre aujourd’hui de cette crise qui secoue l’Europe et, tout particulièrement, l’Espagne. Elle se retrouve avec d’immenses «urbanizacions» vides, délaissées par ceux qui n’ont plus les moyens d’entretenir ou de payer. Elle pleure à grandes eaux et elle me fait de la peine.

Beautiful Spanish girl with guitar, vector illustration 

Pourtant j’ai confiance en elle : je sais qu’elle se relèvera et attirera de nouveau à elle les hommes et les femmes en manque de soleil, de douceur, de fleurs et de parfums. Elle redeviendra ce qu’elle a toujours été : une belle amoureuse, une grande séductrice, dont les parfums langoureux et les couleurs si vives attirent et enivrent ceux qui rêvent d’une vie plus douce …