456 – VERS LA FIN DU TRAVAIL?

Posted on août 19, 2013 par

2


Mécanisation, automation et robots : allons-nous vers la fin du travail pour tous en laissant les machines travailler à notre place ?

 

Depuis le début de l’ère industrielle, les machines grignotent le travail de l’homme : plus rapide, plus précis et moins pénible, nous avons déjà laissé de nombreuses tâches à la mécanisation. Il y a de moins en moins d’ouvriers et des usines entières fonctionnent déjà avec très peu de personnel. L’automation a remplacé le travail à la chaîne dans les usines de montage et le ramassage des fruits, des légumes et du raisin est de plus en plus automatisé. D’innombrables postes de travail ont été supprimées et nous sommes sans doute au début du processus, puisque les experts pensent que, d’ici la fin du siècle, 70% des emplois d’aujourd’hui seront remplacés par l’automation !

 

Certaines firmes, comme Amazon, ont déjà poussé très loin l’automation, depuis la gestion des stocks et l’expédition des produits, jusqu’au système de collecte par les clients qui, munis d’un mot de passe, vont récupérer leur colis dans une consigne automatique. Les trains, les bateaux et les avions fonctionnent avec des pilotes automatiques. Dans les lieux de tourisme, les audio-guides remplacent l’humain.

 

ROBOT BAXTER

ROBOT BAXTER

 Il existe une nouvelle génération de robots industriels, tel celui dénommé Baxter, et créé pour travailler à côté des humains : « Il peut regarder autour de lui en bougeant les grands yeux animés qu’il a sur la tête. Il est capable de percevoir les humains qui travaillent près de lui pour éviter de les blesser ». Baxter est polyvalent et peut apprendre facilement une nouvelle tâche qui lui est assignée et peut être formé par n’importe quel travailleur. Baxter, qui ne coûte que 22.000 dollars, est presque à la portée de toutes les bourses.

 

L’usine de moteurs Tesla, située près de Detroit, est entièrement automatisée avec des robots Allemands Kuka qui peuvent fabriquer simultanément plusieurs modèles d’automobiles différents. Ces nouveaux robots rendent les coûts de main-d’œuvre extrêmement bas, inférieurs à ceux de la Chine ! C’est la nouvelle révolution industrielle qui est en marche, avec des usines proches des consommateurs, car les coûts de transport vont être supérieurs aux coûts de la main-d’œuvre.

 

Dans le domaine de la médecine, les robots ont déjà envahi les laboratoires pour effectuer une multitude

ROBOT DA VINCI

ROBOT DA VINCI

de dosages à grande vitesse. Des ordinateurs sont capables d’effectuer des diagnostics, plus vite et plus précis qu’un médecin qui n’a qu’une vision et une connaissance limitées. Dans le domaine chirurgical des plateformes comme Da Vinci, réalisée par la société américaine Intuitive-Surgical, sont capables d’effectuer des opérations sophistiquées et sont devenues l’assistant indispensable des salles d’opération.

 

Ce n’est donc pas seulement les métiers manuels qui sont maintenant du domaine de l’automation. Des pans professionnels entiers vont être absorbés par les robots qui feront mieux que les musiciens, que les traducteurs ou que les conseils juridiques qui ne s’y retrouvent plus dans un maquis juridique qui a crû de manière exponentielle.

 

HUMANOÏDE CREE PAR HIROSHI ISHIGURO: Un coeur à prendre ?

HUMANOÏDE CREE PAR HIROSHI ISHIGURO:
Un coeur à prendre ?

 « Mais la vraie révolution technologique éclatera quand tout le monde aura son robot personnel, quand les descendants de Baxter seront à notre entière disposition », estime Kevin Kelly, spécialiste de la robotique. Non seulement 90% de nos collègues de travail seront des machines, mais nous aurons des robots de plus en plus performants à la maison, pour garder les enfants ou faire des tâches ménagères. Il vaut voir le film « Frank and Robot » ou la série « Real Human » pour saisir toute la portée des bouleversements sociaux que cela va induire.  Jusqu’où iront nos relations avec ces humanoïdes intelligents? Quels sentiments aurons-nous à leur égard? Il faut jeter un oeil sur les créations du japonais HIroshi Ishiguro  qui ne laissent pas indifférents! 

 

Nos sociétés, qui depuis longtemps sont bâties sur l’idée que le travail est sacré, vont devoir se réinventer. Il n’y aura pas de travail pour tout le monde. Dans ces conditions il faudra, d’une manière ou d’une autre, survenir aux besoins des inactifs, ou bien « inventer » de nouvelles occupations rémunérées, dans des domaines où l’humain ne pourra pas être remplacé : le lien social, l’éducation des enfants, l’art, le partage, l’amour, le spirituel. Bref, cela sera peut-être l’occasion de devenir réellement plus humain ? L’avenir est fascinant !…

 

Posted in: Economie, Sciences