467 – BIEN NOURRIR SES PENSEES …

Posted on septembre 26, 2013 par

2


Brain waves

Nous nous construisons et nous renouvelons chaque jour : sans arrêt nos cellules meurent tandis que d’autres naissent. C’est le miracle de la vie !

Mais, pour que les nouvelles cellules qui nous construisent soient de bonne qualité, c’est à dire vigoureuses, pleines d’énergie, pour nous permettre d’être en bonne santé, il est indispensable de bien les nourrir.

Et comment nous nourrissons-nous ?

D’abord nous nourrissons notre corps : avec l’air que nous respirons, avec l’eau que nous buvons, puis avec les aliments que nous mangeons. 

 Dans un premier temps, bien sûr, il est important de réfléchir à la qualité de ce que nous mangeons : l’agriculture biologique, par exemple, est une solution pour apporter le meilleur à notre corps, c’est à dire en le polluant beaucoup moins qu’avec la nourriture «non bio». Je ne m’étendrais pas sur ses nombreux avantages car je sais très bien que vous, lecteurs de ce blog, êtes tout à fait conscients de ses bienfaits.

Mais prenons un peu de temps pour réfléchir à tout ce que nous «ingérons» autrement que par la bouche : par les yeux, par les oreilles, par la peau …

En effet, nous pouvons faire «tout juste» au niveau alimentaire et ne pas nous sentir en forme ! Pourtant, nous faisons tout ce qu’il faut, n’est-ce pas ? 

 Mais nous oublions souvent que l’Homme est un TOUT, c’est à dire un corps, une âme et un esprit, et les trois ont besoin d’être nourris pour que l’ensemble puisse fonctionner harmonieusement !

 Mais comment nourrissons-nous notre âme et notre esprit ? Nous pourrions dire, notre psychisme ? Et bien, avec nos pensées, avec tous les échanges relationnels, quels qu’ils soient : les livres que nous lisons, les films que nous regardons, les personnes que nous rencontrons, les pensées que nous émanons, etc …

Et cette «nourriture» a tout autant d’importance que l’air, l’eau et les aliments ! Seulement, bien souvent, nous l’oublions. Il ne suffit pas de s’occuper uniquement du corps, il est nécessaire de s’occuper également de notre esprit …

Cela peut commencer par la prise de conscience de notre façon de gérer nos émotions : celles-ci peuvent dépasser le simple stade «émotionnel» et se transformer en poisons toxiques, entraînant des pensées et des actes négatifs pour notre bien-être.

 Nous pouvons également «pister» nos pensées quotidiennes : sont-elles généralement positives ou négatives ? Positives, elles vous apportent de l’énergie, de la bonté, elles vous font du bien. Négatives, elles vous emmènent dans une spirale qui bloque l’action juste, vous tournez en rond dans votre tête, vous perdez votre enthousiasme, votre ouverture. La peur, la colère, le ressentiment sont des émotions négatives qui perturbent notre métabolisme et, donc, nous fragilisent … En bref, elles vous entraînent là où vous ne rêviez pas d’aller !

Toutefois, ces pensées sont générées aussi par ce que nous lisons, nous voyons, nous rencontrons. Et là il est assez facile d’agir ! Ecoutons-nous de la musique constructive ou, au contraire, agressive ? Les films et les émissions que nous regardons sont elles porteuses de sens, de positif ? Nous rendent-ils meilleurs et nous apportent-ils l’espoir ?

De même pour nos lectures …

Lorsque nous allumons notre télévision, par exemple, combien de programmes nous entraînent-ils à engranger, passivement assis et réceptifs, une incroyable violence ? Nous sommes abreuvés de «séries» qui ne nous montrent que les côtés sombres des hommes : les policiers avec leurs psychopathes mais également les films dits «d’amour» qui nous montrent à longueur de pellicules des hommes et des femmes en train de se déchirer. Plus, bien sûr, les informations et autres émissions informatives qui ne nous informent bien souvent que sur ce qui ne va pas et bien rarement sur les merveilleuses actions menées par nombreux femmes et hommes ! 

Ces milliers d’images ne s’arrêtent pas à la limite de nos pupilles : elles s’infiltrent en nous et viennent influencer nos pensées et nos actes. Comment rester sereins dans un monde où tant de choses vont mal ? Comment garder l’espoir d’un monde juste et meilleur ? Comment cultiver le bonheur et les pensées positives qui en découlent ? Nous ne sommes pas toujours conscients du «lavage de cerveau» quotidien que nous subissons tous -plus ou moins- et nous ne nous protégeons jamais assez.

Bref, je pense que vous avez compris mon propos : il s’agit, tout simplement, de prendre conscience de TOUT ce qui nous construit jour après jour. Nous «baignons» consciemment ou non, dans une ambiance qui nous malaxe, nous façonne, nous pollue ou nous apporte de «bonnes ondes». Nous ne pouvons pas changer le monde, mais nous pouvons nous protéger de ce qui n’est pas «obligatoire» : déjà, par exemple, nous pouvons CHOISIR les films et les émissions que nous regardons ! Ainsi, pas à pas, nos pensées deviendront-elles plus «positives» pour notre santé …

 Pour conclure, je partage avec vous une citation de Paul Verlaine :

 «Par notre manière de penser et nos attitudes, nous construisons notre bonheur ou notre malheur»