CRIMEE, SUITE ET FIN ?

Posted by

Obama Poutine Obama est un bon gars, il a une belle gueule et sait faire de beaux discours, mais face à Poutine, rusé et déterminé, il ne fait pas le poids. Le président américain n’a pas supporté les succès de Poutine sur les dossiers Syriens et Iraniens, il a donc voulu le défier sur le terrain Ukrainien, mais il risque une nouvelle fois de perdre !

 

Conformément à la logique, la Crimée est retournée dans le giron Russe. Tout est bien qui finit bien. Il ne servait à rien que les occidentaux crient au loup alors qu’ils étaient impuissants à changer le cours des évènements. Ces cris d’indignation sont stériles et font qu’ils sont désormais dans le camp des perdants. Le gouvernement américain est mauvais joueur, et de très mauvaise foi, car il est bien mal placé pour faire la morale à la Russie après avoir envahi un nombre incalculable de pays, dont en particulier, l’Afghanistan, l’Irak et la Lybie. Il se peut que la crise Ukrainienne aide L’Europe à y voir plus clair dans le tracé de ses propres frontières. C’est à elle aujourd’hui de dire si elle souhaite y inclure l’Ukraine

 1203-sansctionspoutine

Les USA ont dépensé 5 milliards de dollars pour soutenir le soulèvement à Kiev, organisé de main de maître par des spécialistes de la déstabilisation. Le but a été atteint, conformément au plan. Dans les jours qui ont suivi, un avion cargo, non identifié, s’est posé sur l’aéroport Borispol. Quatre voitures et deux minibus Volkswagen, sans plaque d’immatriculation, se sont rangés à proximité. Une quinzaine de personnes, en tenue noire, portant gilets pare-balles et des fusils mitrailleurs ont chargé dans l’avion une quarantaine de caisses lourdes. Peu de temps après, un haut responsable de l’ancien ministère des finances a affirmé que l’or Ukrainien avait été déménagé aux Etats-Unis ! Il suivra le même chemin que l’or des Allemands confiés à la Fed et qui a été vendu… Les Allemands cherchent en vain de le récupérer !

 

Quels buts poursuivent les américains ? Pourquoi veulent-ils jouer un rôle majeur aux frontières orientales de l’Europe, sur les marches de la Russie, dans un pays hors de leur zone traditionnelle d’influence ? Pour répondre à ce genre de questions, il est toujours utile de regarder du côté des sources énergétiques. Depuis peu, et grâce au gaz et pétrole de schiste, l’Amérique est devenu le premier producteur mondial. Par conséquent elle commence à chercher des débouchés. Par ailleurs, l’Europe importe de la Russie, et via l’Ukraine, 25% de ses besoins en gaz.

Il n’y a rien de plus tentant que de couper la Russie de l’un de ses meilleurs clients et ainsi de l’asphyxier. En effet, l’Amérique va être en position de proposer du gaz à un bien meilleur prix. C’est de la géopolitique à courte vue, et en tout cas, ce n’est pas bénéfique pour l’Europe qui avait engagé un rapprochement utile avec la Russie. Quel apprenti sorcier aurait intérêt à relancer la guerre froide ? Qui aime tant jouer avec le feu ? L’Amérique voudrait conserver le leadership mondial et décider de la marche du monde. Mais, de leurs côtés, l’Europe, la Russie et la Chine veulent un monde multipolaire et équilibré.

 

échec et mat!
échec et mat!

 C’est finalement la Chine qui sera le maître du jeu et fera pencher la balance du côté qu’elle souhaite. Or, comme la Chine plaide pour un monde multipolaire, elle prendra le parti de Poutine contre les USA. Le jeu est trop complexe pour Obama à qui il faudrait conseiller d’apprendre à jouer aux échecs s’il veut pouvoir rivaliser avec Poutine!… L’un est le fruit d’une démocratie faible qui sélectionne les beaux parleurs, l’autre est le fruit d’un appareil d’Etat puissant qui forme des vrais leaders inflexibles.

 

 

2 comments

  1. BONJOUR Monsieur Yeves …
    Je suis d’accord que plusieurs pays maintenant plaident pour un monde multipolaire. Mais l’UE ne fait pas parti de ce groupe de pays.
    Je prends ça d’un livre de « Zbigniew Kazimierz Brzeziński » qu’était autre fois le conseillé géopolitique de « Carter ». Celui-ci prend l’Europe pour « tête de pend » pour l’étendu « géopolitique » (Union Européen) et « géostratégique » (OTAN) américain.
    Ce même phénomène est cloné en extrême orient avec le Japon et la Corée de Sud où jouaient ces deux pays de manière un peut combiné une tête de pond « géopolitique » et « géostratégique ».
    Nous sommes tous d’accord que l’énergie est le secteur générique de plus grandes crises mondiales modernes. Mais ce secteur change de manière dans la sorte où nous allons bientôt considéré un pays dépendant aux sources d’énergie extérieures comme pays du « tiers monde ».
    Le bientôt en géopolitique veut dire 10 à 20 ans ou peut être un peut moins. Les techniques d’extraction de pétrole et du schiste évoluent considérablement en Amérique et en Allemagne, mais d’ici ce que ces deux pays parviennent à leur autarcie, l’enjeu d’energie continue tel qu’il est maintenant…
    Je crois que ce que terrifie Tata USA le plus, est de voir le Asie unifié à nouveau. Ceci était le sujet de plus grandes efforts américains pendant la guerre froide. Et ceci continue encore à moins que l’USA commette des graves erreurs de long terme surtout dans le golf où se situe sa porte d’entré la plus disponible à ce continent. Les régimes alliés à Tata USA n’ont aucune crédibilité. Le soutient intense qu’accorde l’Amérique à Israel pèse trop sur sa future supremacy dans la région. Iran est de plus en plus puissant à cause des pressions américaines…
    L’autre porte d’entrée au sud East Asiatique est bloqué par un Pakistan / Afghanistan très hostiles aux américains. Les autres pays sont des « Made in China » par excellence. Je crois que plus que 70 % des richesses économiques dans cette région (frontière Chinoise jusqu’au Australie) sont détenues par des Chinois.
    Dans ce contexte ; La seul manière disponible à l’Amérique pour affaiblir l’union de fait qui s’instaure dans l’Asie est d’affaiblir le joueur « géostratégique » le plus important : la Russie. La deuxième tentative a était réprimé tel qu’on a tous vue, de manière très humiliante à l’occident…
    Je crois qu’on est maintenant face à un occident « géant blessé » qui veut donner l’impression qu’il est encore une supremacy mondiale… mais ironiquement, nous sommes entrain de voir le monde qui s’en fou pas mal de ce que fait l’occident pour soigner son charisme blessé…
    Bref ; je crois que pour l’Europe il est temps pour qu’il révise ses loyautés et voir ce qu’il est plus bénéfique à lui et à son peuple. La Russie n’a jamais était une menace géostratégique pour l’Europe. Le seul contre exemple était pendant la guerre froide ; mais nous savons tous que s’était Hitler qu’a rendu cette menace réelle. Par contre ; Tata USA était toujours une menace géoéconomique pour l’Europe. A chaque fois une crise se déclenche à New York ; c’est la France qui paye la part du lion…
    La question maintenant si l’Europe est en mesure de réaliser son indépendance politique et devenir un acteur mondiale autonome. Tout le nécessaire est disponible à la main des européens. La masse économique européenne est plus importante que la masse économique Américaine et ceci est l’hygiène d’une autonomie politique. Mais malheureusement ceci n’est pas possible temps que les décideurs politiques européens sont des « Made in Sam country »….

    Je connais plusieurs européens qui se moquent de la situation pathétique dans les pays du Golfs où la politique est extramédiocre. Je crois que ces gens sont entrain de voir un peut loin en oubliant de voir où ils posent leurs pieds :
    • Les plus grands victimes de la crise de 2008 qu’était déclenchée qu’était administré par Bush de manière intentionnelle sont comme suite : France ; Grèce ; Italie ; Espagne …
    • Le nombre d’attentats « Terroristes » administré par les agents « Arabes » de la CIA, genre Ben Laden ; Dhawahiri ; Zarkaoui et autres entre l’Amérique et l’Europe sont à 1 contre 10…
    • La guerre contre le terrorisme en général coûte aux budgets des européens trois à 10 fois ce que coûte cette guerre pour les américains…
    • L’Europe paye des milliards pour renverser le régime en Lybie… puis à cause du terrorisme elle donne tous les fruits aux américains…
    • Et cette même Europe qui souffre du terrorisme et de ses conséquences… finance et supportes ces mêmes terroristes en Syrie…
    • Et maintenant ; c’est la stabilité économique européenne qui se voit se déstabiliser a cause de la crise Ukraino-Russe…

Laisser un commentaire