550- CROYEZ-VOUS AUX MIRACLES ?

Posted on février 2, 2015 par

0


Selon Nietzche, il y aurait deux sortes de gens : ceux qui ne croient en rien et ceux qui sont prêts à croire à n’importe quoi. Cette chronique fait, en quelque sorte, écho à la précédente intitulée « La Persuasion clandestine ». Tout est en œuvre aujourd’hui pour nous faire croire n’importe quoi.

Il ne vous aura pas échappé que la BCE a prévu la multiplication des petits pains. Vous savez déjà qu’elle a prévu une création monétaire de 60 milliards d’Euros par mois afin d’acheter la dette des pays européens en quasi faillite. Même si l’Euro ne vaut plus grand-chose, cela représente tout de même une sorte de manne tombée du ciel. L’illusion, c’est de croire que cet argent, créé à partir de rien, est susceptible de sauver l’économie européenne. Cela va seulement sauver très provisoirement les gouvernements français et italiens qui vont pouvoir continuer à creuser la dette encore plus. Regardez la mine de Monsieur Hollande, il est ravi car la BCE a sauvé sa tête !

SAINT MARIO

SAINT MARIO

 Le deuxième « avantage » de cette création monétaire, c’est qu’elle va rendre les riches encore plus riches ! Disons que les riches vont se partager, chaque mois, quelques 60 milliards d’euros : d’ailleurs la bourse ne s’y est pas trompée puisqu’elle a pulvérisé ses records historiques. C’est donc 1.100 milliards qu’in fine Signore Draghi va mettre à la disposition de la spéculation financière. Croyez-moi, les banquiers ont sablé le Champagne ainsi que Monsieur Hollande. Il pourra continuer à embaucher des fonctionnaires, à combler les déficits des retraites, de la Sécurité sociale, de l’assurance chômage et mille autres institutions publiques sous perfusion. En résumé, les déficits vont continuer de croitre et il est devenu inutile de faire des économies.

Il y a cependant un détail sur lequel les média, qui sont payés pour nous mentir, ne se sont pas appesantis : chaque pays va rester responsable de ses dettes ! Les gouvernements vont recevoir de l’argent gratuitement, mais si cela tourne mal, c’est le contribuable national qui demeure responsable ! Voilà donc une monnaie unique qui délègue ses prérogatives aux états nationaux. Autrement dit l’euro et l’Europe sont en voie de désintégration. Pour ce qui est de la France, par exemple, ces nouvelles dettes en perspective, qui vont s’ajouter aux 2.000 milliards de dette déjà existantes, pèseront sur les épaules des français, de leurs enfants et petits enfants !…. Mais chutt ! C’est tabou d’en parler.

Un des premiers effets de ce « miracle monétaire » a été un effondrement de la valeur de l’euro par rapport à toutes les grandes monnaies. Cela signifie un manque de confiance dans la monnaie. L’illusion collective c’est de croire qu’une monnaie faible va stimuler l’économie et accroitre la richesse ! Il n’y a pas d’exemple de pays riche avec une monnaie faible ! La monnaie Russe s’est fortement affaiblie et la Russie est sur le chemin de l’appauvrissement. Des pays comme la France, qui importent plus qu’ils n’exportent, n’ont rien à gagner d’une dévaluation de la monnaie puisque les importations vont coûter plus cher, en particulier l’énergie. On observera une timide stimulation de l’économie, mais pour accroitre l’économie de 1 euro, la dette devra croitre de 2 euros ! Le résultat sera catastrophique.

Les seuls pays qui vont bénéficier de cette relance, ce sont les pays qui ont fait d’importantes réformes de structure comme l’Espagne ou l’Irlande. Les autres vont boire le bouillon, à commencer par la Grèce. En Grèce aussi, les gens croient aux miracles. Ils croient que les dettes n’ont pas besoin d’être remboursées et ils prétendent même que c’est leur manquer de respect que de le demander. Pour que certains politiciens fassent croire au bon peuple que cela est possible, il faut qu’ils aient une monstrueuse avidité pour conquérir le pouvoir. Il faut aussi que le bon peuple soit prêt à croire n’importe quoi.

images-4 Nous en revenons à la persuasion clandestine, mise en œuvre par les media et les politiciens pour faire croire n’importe quoi aux électeurs. La France a bien été soumis à cette persuasion clandestine en 2012 lorsqu’elle a élu celui qui prétendait, contre toute évidence, qu’il ferait revenir la croissance et la richesse. J’avais à l’époque expliqué, en détail, pourquoi cela était tout à fait impossible. Quand je vous dis que nous sommes prêts à croire tout et n’importe quoi…

Vous aimeriez savoir comment tout cela va se terminer, car toutes les illusions buttent un jour ou l’autre sur la réalité. J’aimerais aussi le savoir et, pour nous y aider, regardons ce qui se passe et va se passer au Japon, ils ont une longueur d’avance sur nous. J’avais prévu une forte dévaluation de l’Euro : nous y sommes. J’avais prévu une sortie de la Grèce de la zone Euro : nous en approchons. J’avais prévu une scission de l’euro en deux monnaies, une du Nord et l’autre du Sud : cette hypothèse est sérieusement envisagée à Berlin ! Nous constatons donc un délitement par étape du projet européen. Pour le reste, il va falloir s’en remettre aux dieux, eux seuls savent faire des miracles…

 

A suivre…

Ce qui est sûr, c’est que cela va continuer à tanguer fortement !…

Puissent les dieux nous faire éviter le naufrage…

 

 

Posted in: Economie