572 – NOUS AIMONS CROIRE AU PERE NOËL…

Posted on juillet 6, 2015 par

0


Les adultes croient que le Père Noël a été inventé pour amuser les enfants. En réalité, d’une façon ou d’une autre, nous croyons tous au Père Noël comme si l’illusion, le rêve et le mensonge, constituaient un besoin fondamental de l’espèce humaine. Nous aimons faire croire que nous sommes des êtres rationnels alors que nous nageons dans l’irrationalité. Petit tour d’horizon :

  • Depuis la nuit des temps nous avons été prompts à croire en une kyrielle de dieux plus ou moins folkloriques qui dictaient notre destin, s’acharnaient sur notre sort ou bien nous protégeaient des vicissitudes. Nos esprits fourmillent de croyances diverses et tenaces, variables suivant les latitudes et les époques. Les religions ont toujours occupées une grande place dans nos vies et certains d’entre nous ont même des idées si précises et si sûres de Dieu qu’ils sont prêts à mourir pour en témoigner ! Il ne m’appartient pas de me prononcer sur l’existence de Dieu, que personne ne peut formellement nier, mais que personne ne peut formellement affirmer et prouver. Cette croyance n’en constitue pas moins le fondement de toutes les civilisations.

  • Nous aimons vivre dans l’illusion, on peut même dire que nous y sommes comme un poisson dans l’eau. C’est ainsi que nous croyons volontiers que nous sommes invulnérables, que la maladie est pour les autres. Regardez autour de vous tous ceux qui se croient invulnérables : ceux qui fument tout en sachant qu’ils s’exposent à un risque mortel, les alcooliques qui courent vers la déchéance mais refusent d’y croire, les obèses qui dégradent leur santé avec un excès de nourriture mais qui s’obstinent à se persuader que la médecine Père Noël va les sauver de la catastrophe… Ne parle t-on pas des « miracles de la médecine » ?, autre illusion, mais c’est un autre sujet !

  • Même mourir est une illusion. Intellectuellement nous savons que nous sommes mortels, mais c’est une abstraction que nous ne voulons pas voir en face et que nous imaginons si lointaine qu’il ne vaut mieux pas y penser.

  • Toute notre vie nous sommes de grands naïfs. Enfants nousUnknown croyons aveuglement nos parents puis nos maîtres. Plus tard nous gobons sans broncher les affirmations des experts, les bourrages de crâne des media, les discours des politiques, les mensonges des gouvernements. Les maîtres en communication peuvent nous faire croire n’importe quoi, depuis les vertus d’une crème rajeunissante jusqu’à l’efficacité d’un médicament miracle. Oui, nous aimons croire au miracle !

  • La démocratie ne fonctionne que grâce à cette illusion fondamentale du Père Noël. Nous savons tous que les Politiques mentent pour être élus, mais c’est plus fort que nous, nous votons toujours pour ceux qui mentent le plus et nous faisons semblant de les croire ! Certains vont même jusqu’à se livrer à des scènes de liesses hystériques pour fêter les résultats des élections, tout en sachant que tout est basé sur le mensonge.

  • Il n’est pas un individu sain d’esprit qui ne sache que l’on ne peut s’endetter au delà de ses capacités de remboursement, mais néanmoins nous votons curieusement pour ceux qui promettent de creuser davantage la dette. C’est sur ce programme qu’Alexis Tsipras et François Hollande ont été élus ! Ainsi, en 2015 la France a creusé sa dette de 56 milliards d’euros pour atteindre 2100 milliards, sans que cela n’émeuve personne ! Que ne ferait-on pas comme cadeaux, avec bien-sûr l’argent des contribuables, pour être réélu ? Quand je vous dis que nous croyons au Père Noël…

  • Nous refusons les discours rationnels et aucun candidat ne sera jamais élu s’il dit la vérité car nous refusons absolument de l’entendre. La vérité dérange nos illusions confortables comme l’on peut s’en rendre compte avec les graves problèmes de pollution qui menacent toutes les espèces et à commencer par l’espèce humaine. Mais pourquoi sans soucier ? On trouvera bien une solution. Un miracle bien sûr, Dieu ne va pas nous laisser tomber, nous sommes sa plus belle création !…

  • Il apparaît donc à l’évidence que nous n’aimons pas ceux qui nous ramènent à la réalité, ceux qui nous rappellent les lois de la physique ou les règles de l’économie. Nous voulons rester des enfants, nous voulons de la magie. Les Grecs viennent de voter non au référendum, non aux réformes, non aux économies, non à l’avenir, mais le peuple fête cela dans les rues car il ne veut pas voir qu’il vient de signer son déclin pour longtemps.

Unknown-1 Nous pourrions résumer nos comportements par le mot IRRESPONSABILITE … La seule réponse serait de rendre chacun plus responsable c’est-à-dire plus adulte : aider à penser par soi-même et à prendre conscience de la réalité et de ses contraintes. Mais qui a intérêt à la responsabilité des peuples ? Qui souhaite des citoyens conscients et exigeants ? Qui va œuvrer à ce que chacun pense par lui-même sans nécessairement suivre les mots d’ordre et les pensées toutes faites?

Un peuple responsable ne supporterait pas une minute de plus les menteurs qui les gouvernent, les religions perdraient leurs fidèles et les laboratoires leurs clients… C’est tellement plus facile de gouverner et d’orienter un peuple d’enfants qui croit au Père Noël. Mais attention ! Ne plus croire au Père Noël, c’est prendre le risque de ne plus avoir de cadeaux…

Posted in: Psychologie