602 – LES INEGALITES

Posted on février 1, 2016 par

2



 

Vous faites certainement partie des 10% les plus riches du monde et je suis même persuadé que beaucoup de nos lecteurs, qui pourtant ne roulent pas sur l’or, se situent parmi les 1% de privilégiés qui se partagent plus de la moitié de la richesse mondiale. Vous êtes dubitatifs ? Comment cela est-ce possible ?

A l’occasion du forum de Davos les media nous ont répété en boucle, en les montrant du doigt d’un air indigné, que 1% de super-riches avaient capté à leur profit très exactement 50,01% du patrimoine mondial. Ceci est tout à fait vrai, mais ce que ces redresseurs de tort ont oublié de vous dire, c’est qu’ils font eux-mêmes partie de ces fameux 1%. Savez-vous ce qu’il faut posséder au minimum pour faire partie des 1% de privilégiés ? Eh bien, si vous possédez votre maison ou un deux pièces dans une grande ville, votre voiture et quelques meubles, çà y est, vous êtes un super-riche, vous êtes dans le top des élites du 1% mondial et il est devenu inconvenant de vous dire bravo !

Si vous êtes plus jeune et ne possédez pas grand chose, si ce n’est une voiture, quelques meubles, un peu d’informatique et un maigre livret d’épargne quelque part, en vue de l’achat d’un logement pour plus tard, et bien je suis prêt à parier que vous êtes quand même dans le clan enviable des 10% les plus riches ! Vous ne me croyez pas encore ?

Quel est donc le seuil à partir duquel on fait partie des riches ? Soyons précis et pour cela reprenons les chiffres publiés par l’ONG Oxfam qui se base sur une étude fouillée du Crédit Suisse. Pour faire partie des 10% les plus riches au monde, vous devez posséder au minimum l’équivalent de 63.296 euros, pas un sou de moins. Oui, vous avez bien lu et vous êtes même surpris, soudain, de découvrir que vous êtes riche ! Il se peut même que certains d’entre vous possèdent plus que 698.000 €, auquel cas, j’ai le regret de vous dire, que vous êtes dans le clan des affreux profiteurs, de ces 1% de super-riches que tout le monde montre désormais du doigt. Soyez heureux quand même et ne soyez pas culpabilisé, bien au contraire, félicitez-vous pour votre réussite…

inegalites Oui, on se plaint beaucoup car les temps sont durs, mais on oublie les milliards d’êtres humains de par le monde qui possèdent beaucoup moins que nous. Néanmoins, Il ne faut pas oublier que la notion de richesse est une notion relative. Un salaire très modeste de 1000 € par mois en Europe, peut représenter une jolie somme au Burkina Faso où le niveau de vie n’est pas comparable. De ce fait, un pauvre ici serait un riche là-bas ! Il faut donc se méfier des comparaisons qui ne veulent pas dire grand-chose, c’est comme si l’on comparait la vie d’une carpe avec celle d’un lapin !

Il n’en demeure pas moins vrai que, depuis plusieurs années, le niveau de vie global de la population mondiale augmente, même s’il y a des disparités locales. Tout n’est donc pas noir. Mais il est vrai aussi que les riches continuent à s’enrichir plus vite que les pauvres, ce qui accroit les inégalités et le ressentiment de ceux qui se sentent exploités ou exclus.

J’ai déjà expliqué les raisons qui font que les riches deviennent de plus en plus riches. La responsabilité en revient à nos gouvernements qui s’endettent abusivement et vivent à crédit. Je rappelle que la dette de la France atteint 2000 milliards d’euros qu’elle est incapable de rembourser et, pour la seule année en cours, la dette augmentera encore de 75 milliards! Pour « financer » ces crédits, la Banque Centrale Européenne (BCE) crée artificiellement de la monnaie et surtout baisse drastiquement les taux d’intérêts. Par conséquent, des sommes considérables sont mises à disposition des banques qui peuvent prêter à des taux extrêmement bas. L’argent coule donc à flot dans les circuits financiers. Une grande partie de cet argent « bon marché » est allé s’investir en bourse ou dans l’immobilier. Tous ces actifs ont donc augmenté de façon vertigineuse depuis quelques années, ce qui a, de facto, fait croitre le patrimoine des riches qui possèdent ces biens !… Tout cela est mécanique et facile à comprendre. Mais ne soyez pas dupes, nous sommes tous solidairement les seuls garants de la dette monstrueuse des Etats et cela ne peut que mal finir !…

Vous saurez maintenant que, lorsque votre gouvernement fera semblant de déplorer l’augmentation des inégalités… il en est le premier responsable ! Cela ne veut pas dire que l’on ne peut rien y faire. Il est nécessaire de veiller à une meilleure répartition des richesses entre les pays et à l’intérieur des nations par une meilleure distribution.

A cet égard, la politique agricole commune qui subventionne son agriculture avec des milliards, entraine de graves distorsions de concurrence avec les paysans du Tiers monde. Non seulement le paysan Africain ne peut plus exporter en Europe, mais encore, les produits agricoles européens arrivent sur les marchés Africains moins chers que les produits locaux. De ce fait, le paysan Africain doit abandonner ses champs, émigrer vers l’Europe, et travailler pour trois sous dans les immenses plantations de cultures maraichères d’Espagne et d’Italie ! C’est encore votre gouvernement, qui demande toujours plus de subventions agricoles pour ses paysans qui est responsable…

Les inégalités sont réelles, mais ne soyons pas hypocrites, nous sommes les premiers responsables de cet état de fait avec l’aide de nos gouvernements. De même que l’on ne peut comparer le revenu d’un pays du tiers-monde avec celui d’un pays développé, de même on ne devrait pas venir concurrencer avec nos produits subventionnés, la production des pays pauvres. La politique du libre échange à ce niveau, c’est inconvenant !…

Posted in: Economie