642 – DE MOSSOUL à ALEP

Posted by

 

 

 

De Mossoul à Alep, en passant par Raqqa, c’est près de 700 kms en enfer, sans que l’on parvienne à savoir qui est le diable et avec qui il agit. Il se peut que Satan soit derrière chacun des combattants, de part et d’autre.

Cependant les media occidentaux et les politiciens veulent nous faire croire que les bombes qui tombent sur Alep sont le fait de l’ange maudit, tandis que celles qui vont s’abattre sur Mossoul seront bénies des dieux ! Il y aurait des bonnes bombes et des mauvaises bombes. Je ne sais pas ce qu’en pensent ceux qui les reçoivent…

Le Moyen Orient est à feu et à sang. Tout a commencé en 2003 par l’invasion américaine en Irak qui a tout bousculé, détruit l’administration, l’armée, la police et toute structure politique et religieuse. L’armée américaine fut assez pitoyable pour se mettre à dos l’ensemble de la population. C’est sur ces décombres qu’a germé l’Etat Islamique qui sème désormais la terreur. On peut s’étonner que George W. Bush n’ait jamais été inquiété pour une pareille sauvagerie. Il aurait dû comparaitre devant un tribunal international pour crimes de guerre, comme le sont certains dirigeants africains. Mais il est plus facile de condamner un responsable africain, issu d’un pays que nul n’est capable, à Washington, de situer sur une carte, que de condamner l’ancien président de la première puissance du monde, quelles que soient ses turpitudes.

Suite au tremblement de terre irakien, les peuples arabes se sont soulevés, de Tunis à Damas, en passant par le Caire. Les occidentaux dans leur ensemble, suivant l’exemple américain, ont appuyé ces mouvements populaires, sans se demander une seconde où cela conduirait. Les bons Apôtres de la Démocratie se sont répandus dans les médias. Certains politiciens ont œuvré pour souffler sur les braises et soutenir les manifestations de rue. Les chancelleries occidentales se sont activées pour ébranler un peu plus les pouvoirs en place et l’armée intervint même pour abattre le leader Libyen. Chacun s’est mis à rêver d’installer au pouvoir de dociles démocrates dans chacune des capitales Arabes. Ce plan fut aussi catastrophique que l’invasion de l’Irak, aussi utopique, aussi irréaliste et à cette occasion la démocratie occidentale a donné une bien mauvaise image d’elle-même. Si les peuples avaient été consultés, ils n’auraient jamais donné leur accord à pareille aventure !

La troisième étape fut constituée par le cas Syrien. Le dirigeant en place ne comptait pas se laisser intimider par des mouvements de rue et il résista. Son gouvernement laïc, garant de la liberté des diverses communautés religieuses, sunnites, shiites, chrétiennes et autres, s’opposa fermement à une foule manipulée par l’étranger et en particulier par l’Arabie Saoudite. La réaction fut sanglante. Les occidentaux, toujours aveuglés par leur émotions, prirent fait et cause pour les manifestants, leur fournirent des armes et voulurent même intervenir militairement, à l’instar de François Hollande, jamais avare de bévues. Depuis 2011, le conflit s’est transformé en une guerre civile effroyable et les Occidentaux persistent à rendre responsable le leader Syrien, Bachar el-Assad. Cette attitude a permis à l’opposition d’agglutiner des combattants de tous les horizons et, en particulier, en provenance d’Al-Quaida et du désormais fameux Etat Islamique qui ne sont pourtant pas réputés pour être nos amis. Imaginons un instant que des manifestants islamiques occupent la rue en France et réclament l’instauration d’une théocratie salafiste, faudrait-il les laisser faire ? Il se peut que même Monsieur Hollande envoie l’armée. C’est ce qu’à fait Bachar el-Assad et il avait peut-être raison ?

eiil2 Le quatrième acte de cette tragédie, ce fut le réveil d’un certain nationalisme Arabe qui, sous la bannière de l’Islam, a commencé à s’implanter en Irak. Le terreau anti-occidental était fertile et les cadres du mouvement n’étaient autres que les anciens officiers de Saddam Hussein. L’argent et l’armement étaient fournis par nos « amis » d’Arabie Saoudite et du Qatar, sans que personne en occident n’y trouve à redire. Sous nos yeux ébahis ce mouvement islamique prit de l’ampleur et se constitua en véritable Etat en annexant des territoires importants en Irak et en Syrie. Sans coup férir, il annexa Raqqa et Mossoul, il envoya des troupes à Damas et à Alep. Il n’est pas exagéré de dire que les occidentaux ont fait le lit de l’Etat Islamique qu’ils voudraient aujourd’hui détruire. C’est une politique de gribouille ! Heureusement, les Russes sont plus clairvoyants et ont compris le danger de laisser la Syrie et l’Irak aux mains de DAECH (Etat Islamique). Leur intervention massive peut permettre d’écraser les djihadistes que l’Occident a laissé proliférer.

Les combattants de Daech sont pourtant faciles à repérer lorsqu'ils se déplacent dans le désert!
Les combattants de Daech sont pourtant faciles à repérer lorsqu’ils se déplacent dans le désert!

 Le cinquième acte, vous le connaissez tous déjà. La guerre tout azimut qui sévit désormais au Moyen-Orient a mis sur les routes des millions de réfugiés qui franchissent nos frontières et à qui nous devons un minimum d’entre-aide. Des camps de réfugiés sont installés un peu partout en Turquie, en Jordanie, au Liban, mais aussi en Allemagne, en Italie, et en France. La guerre attise la haine et favorise le débordement de groupes incontrôlés qui sévissent là où ils se trouvent en commettant des attentats meurtriers. On peut dire que face à ces défis immenses l’Europe a montré son impuissance à la face du monde. Elle n’a pas su mettre en place une police des frontières, les différentes polices nationales ne communiquaient pas entre elles, les terroristes pouvaient tranquillement passer les frontières, et pendant ce temps là l’Etat Islamique étendait son territoire au sus de tous et nous vendait même le pétrole des raffineries qu’il avait conquises ! En ce qui concerne les réfugiés, aucun plan d’ensemble ne fut mis sur pied pour les accueillir, les contrôler et les aider à s’intégrer en attendant leur retour au Moyen-Orient. Seule l’Allemagne fut à la hauteur du défi immense et pour cela elle fut critiquée par les apôtres du renoncement et du déshonneur. Il est possible que les historiens retiendront que l’été 2016 fut celui du renoncement définitif de l’Europe à exister, c’est-à-dire à faire entendre sa parole et à agir par elle-même.

Mossoul ou Alep ?
Mossoul ou Alep ?

 Après le cinquième acte qui fut celui de la honte et du renoncement, on peut craindre l’arrivée du sixième et dernier acte dont on sent déjà les prémisses et qui pourrait être celui de l’effondrement. Etant donné la masse de ressentiments accumulés par les peuples, on peut craindre que la gangrène de la guerre civile gagne l’Europe et que le retour au nationalisme d’antan ouvre de sombres perspectives. On se consolera en disant que le pire n’est jamais sûr et qu’il reste toujours une petite place pour l’espoir. Les habitants de Mossoul, de Raqqa et d’Alep ont besoin de cet espoir pour continuer à vivre…

 

3 comments

  1. Une des meilleures synthèses de l’écroulement de civilisations à bout de souffle, gérées par des états dominants aux élites politiques incapables, non visionnaires, hypocrites, menteuses, cupides, corrompues et veules, qui, loin de donner l’exemple, afin de contenir les débordements de minorités nuisibles, ont fait en sorte qu’elles puissent croître et embellir en toute quiétude.

  2. Bonjour Monsieur Yves ,
    J’adore de temps à autre venir lire vos publications et laisser quelque commentaires. Notamment en ce qui concerne le conflit eternel en proche orient ou je me sens directement implique puisque je suis officiellement (et pas réellement) un arabe…
    Il faut se rendre compte que ce qui se passe aujourd’hui est la suite de ce qui se passe hier et demain nous verrons la suite de se qui se passe aujourd’hui.
    Dans cette région, et depuis presque 300 ans, la guerre n’a jamais cessé de flamber entre les « frères ennemies » et entre ces « frères ennemies » et leurs « Alliés ennemies » occidentaux. En effet les mobiles étaient toujours les mêmes et elles sont encore les mêmes…
    Pour les « frères ennemies », leur mobile était toujours régner… en faite régner chez Emir (prince ou Roi) arabe est une composante intrinsèque de son existence. Qu’il soit qualifié ou non, capable ou non, légitime ou non, tout ca vient en second ordre avant le falloir régner coute que coute. Quand on revient sur l’histoire de AL Saoude, A Nhayen, Al Theni, AL khalifa, Al Hachem, nous trouvons que ces familles avaient osé faire des choses que les occidentaux n’imaginent même pas possible a faire pour continuer a régner. Certain Roi avait fait plus que 70 épouses pour reigner sur les tributs etc…
    Ce complexe de « Falloir régner » coute que coute a fait de tout « différent » un « ennemi » a battre avant qu’il nous batte. Et ca ce qui a fait des frères du sang, des ennemis eternels.
    « AL Saoude » avaient entamé une guerre sans merci, sans pourquoi contre les Iraniens le lendemain de la création de ce nouveau régime dans les années 70. Ils ont fait ca en provoquant puis soutenant Saddam Hussein rien que parce que ce régime constitue une menace Idéologique (rendue religieuse) sur la trône de AL Saoude…
    Etant bouchés par cette idée, la région avait à faire face a un autre protagoniste à savoir : l’occidental. Ce dernier s’est doté –via ses économistes- une idéologie coloniale qui dit de coloniser les autres continents pour se procurer les ressources et les marchés.
    La première version de cette idéologie a dit d’occuper militairement les territoires des autres. Cette version avait engendré des catastrophe encore présents dans notre quotidien : deux guerres mondiales, guerre froide, des guerres régionaux en Afrique et en Asie, des peuples sans nations comme les Kurdes et les Amazigh, des peuples expulsés de leurs terres pour le compte d’autres peuples comme les Palestiniens etc..
    Etant satisfait de cette politique (après deux guerres mondiales), l’occidental avait abandonné la colonisation militaire pour le compte de la colonisation économique et politique. Et nous avons assai vue de cette colonisation : « Mousadak » en Iran, « Abdennasser » en Egypte, « Noriegua » et « Torijjos » au Panama etc.
    Puis la concurrence entre les occidentaux et Cie sur cette nouvelle version coloniale à pousse les américains ont maitrisé une autre version dit : Culturelle. Ainsi ils ont fait de l’USA et ses biens et ses services et son mode de vie et sa production et sa culture un paradis utopique sous le slogan « American Dream ».
    Mais de certaine manière, l’américain Dream a fait naitre « Europeen Dream » , « Britsh Dream », « Japanaise Dream », « URSS Dream » puis ensuite « China Dream ». Occuper les esprits des autres par « La force de l’exemple » a fait naitre plusieurs exemples parallèles et a partir des années mis 90, nous avons commencé à voir un excédent d’offre dans le marché de rêves. Et de manière très intéressante, des pays comme le Brésil, l’Argentine et de manière très exceptionnelle l’EAU ont commencé à concrétiser leurs reves.
    L’esprit colonial occidental quoi qu’il plaide « la libre concurrence » en réalité il est un anti-concurrence. Il s’est mis à travailler sur une nouvelle version coloniale plus rentable pour lui et plus compliquée à reproduire pour ses concurrents. En faite n’oublions pas que sont intérêt est toujours : Economique = ressources + marchés.
    Ainsi on est arrivé au plus récent stade colonial : la colonisation idéologique.
    Cette version dit de ne pas créer un exemple à suivre aux autres, mais de générer l’exemple et l’idée de la population cible elle même et de guider cet exemple et cette idée de manière a rendre le cible dépendant du manipulateur.
    C’est très facile à comprendre a un échelle individuel ou une personne utilise ses potentiels pour créer chez une autre une fausse idée qui le rend dépendant a lui. Tout ce qu’il faut c’est trouver la bonne idée, le bon contexte pour gérer la dépendance. L’USA veut bouffer les pétrodollars des arabes de la manière la plus facile et la plus rentable : les armes, les interventions militaires, les sanctions économiques et les Etats qui disparaissent et avec elles des trillions de dollars dans des comptes anonymes au nom des Emirs et des dictateurs. Ce qui a fait tuer KAD n’étaient pas les rebelles, mais ses comptes anonymes en Suisse et qui comptent plus que 30 milliards de dollars…
    Le cible prioritaire de tout le monde sont les Emirs Arabes : les plus riches en Petrodollars, les plus dépendants aux autres pour leurs guerres et leurs quêtes eternels pour régner, les moins habiles pour comprendre et les plus avares. Ces Emirs et même en sachant les réels intentions des Occidentaux et surtout leur premier « allié ennemie » l’USA, ne trouvent pas des solutions pour les remplacer vue qu’ils sont réellement et terriblement faible et incapable de défendre leurs nations de quiconque petite ou grande menace (la guerre entre le Yemen pauvre et faible et l’Arabie Saoudite qui échoue après deux ans à faire quiconque gain substantiel contre ce pays).
    Donc le Jeux se fait comme suite :
    Des faibles et non habiles Emirs Arabes qui veulent rester en trône coute que coute et des occidentaux (USA et cie) qui veulent rendre ca très rentable a leurs comptes…
    1997, un courant Néoconservateur Américain s’arrange pour amener un psychopathe touché par un complexe d’infériorité pour se prouver habile aux yeux de son père a la maison blanche. Devant le publique W-bush est le président. En réalité le pouvoir était détenu par Kondy et Cheney. Le plan était appliqué à une grande échelle la stratégie de l’occupation idéologique et essentiellement sur les frontières Sud-West Russe : Géorgie et Ukraine et dans le Mideal East…
    2001, W –Bush est en pouvoir, un ennemi d’une nature purement idéologique et autre fois soutenu et armé par le CIA abatte le WTC a Manhattan. Et scientifiquement ceci s’est traduit par des énormes découvertes scientifiques qu’on a considéré pour très longtemps « Science Fiction » : on a découvert que via le play station et les petits avions ont peut conduire des Jumbo Boeing 777, on a découvert qu’un avion de plus que 40 mètres de largeur engendre un trou de 10 mètres et ne laisse aucune trace derrière, On a découvert qu’un appartement frappé de coté s’effondre verticalement et sans toucher aux appartements voisins etc…
    Personnellement ma meilleure découverte scientifique du 11-09 était la bobine a radar que portait le deuxième avion qui a frappé le WTC et qui était clairement vue dans les records et dont seul un AC 130 militaire modifié possède et dont le seul pays qui possède ce type d’avions modifiés est l’USA…
    Peut n’importe, la guerre sainte a commencé. USA possède un ennemie-idéologie à battre et s’était une parfaite manœuvre non pour battre un ennemi, mais pour créer un ennemi sur mesure…
    2002 (je pense), l’USA envahi l’Afghanistan pour la tête de Ben Laden… qui n’était ni un rival ni un sérieux ennemi, ni un capable a être un ennemi, ni son Taliban n’était capable d’être ni une menace réelle, ni potentielle pour l’USA et l’occidental en général. Les Généraux Occidentaux avaient crié des les premiers jours : « Nous n’avons pas des cibles que es dunes » !!! Mais l’intérêt réel était créer un ennemi et non battre un ennemi…
    Par cette guerre, Ben Laden, Molla Omar, AL Quaida, Taliban, Dhawahiri et via AL Jazeera du Qatar sont devenus des héros et des légendes… Et maintenant il est venu temps pour donner à ses germes une terre fertile pour pousser : l’Iraq…
    « Les armes de destruction massives » que Saddam était accusé de détenir était un faut mobile très soigneusement choisie. Il n y a pas de hasard, il y a une coïncidence du fait qu’ils ont voulu consolider l’idée de l’américain (occidental) draconien , avare, anarchiste, diabolique etc. Et puis étaient les records de « Abu Gharib » sur les tortures et les humiliations des détenus (Dont Abou Bakr Al Baghdadi le Kalif deDaesh) et avant et après ca Guantanamo. Tout ca était pour solliciter la haine et la violence et l’extremisme dans le monde des arabes et des musulmans.
    Tout ca et en parallèle a ca (ce que les européens ne connaissent pas) des centaines des chaines TV parlants en arabe et plaidant des causes « Wahabite » « Djihadiste » « Salafiste » remplissent les esprits des jeunes de falloir prendre les armes et combattre l’ennemi. Dans tous les payes arabes, des centaines, voir même des milliers de cellules de recrutement de jeunes pour cette cause étaient implantés.
    « Ben Laden » était trop vieux et très consommé pour continuer, ils l’ont substitué par Abou Mossaab Zarkaoui et ca les a couté quelques victimes américaines pour faire de lui un héros.
    Je parle en 2006, le « trop » qui m’a attiré a cette période et qui m’a crée la certitude que quelque chose n’est pas en place était la qualité audiovisuelle et les compétences médiatiques des interlocuteurs « Religieux » qui plaident le courant « Wahabite ». J’avais la certitude que des amateurs ne peuvent arriver à diffuser une telle qualité audiovisuelle de manière a percer même les esprits des instruits et non seulement les non instruits… En toute certitude et de ma position de témoin (ma langue natale est l’arabe) je savais que ces gens étaient assistés par des hollydiens …
    Peut n’importe, été 2006, Israel envahie le Sud du Liban. Kondy annonce le debut de la reforme dit « Novelle MENA). Après un mois et demi de guerre, « Nasrallah » gagne et devient un héros. Et ce plan tombe dans l’eau et la première cause était les président Laïc genre : Ben ALI, KAD, Bashar AL Assad… Bashar AL Assad avait un rôle primordial dans la victoire de Hizbollah et ce dernier est soutenu par les autres qui sont comme lui. C’est donc ces gens qui devaient être écartés de la scène…
    2008, Gafsa, Tunisie… une émeute populaire se déclenche. Par la pression médiatique et la censure de l’internet dont « Facebook » Ben Ali contrôle la situation. Une haute pression dans l’ombre et dont les sociétés de Telecom ont fait, Ben Ali allège la censure sur Internet. 2008, 2009 et 2010, des nouvelles méthodes testées en Géorgie et Ukraine réussissent.
    Fin 2010, l’émeute se déclenche à nouveau en Tunisie et tous les tunisiens se rendent comptes.
    En toute certitude je sais que des tireurs d’élites ont entré le pays et s’étaient ces gens qui ont tué les manifestants dans les rues. Idéologiquement, le tunisien n’accepte pas tel acte de violence non justifié, Ben Ali reçoit la recommandation de partir en retraite. En 40 jours et en moins que 300 victimes, un régime s’effondre et la boulle de neige commence…
    Ce n’est jamais par hasard mais par pire coïncidence, que les pays laïcs avaient succombé a cette boulle de neige : Tunisie, Egypte, Lybie, Yemen et Syrie… et C’est en Lybie et en Syrie que les initiateurs de cette grosse manœuvres veullent arriver.
    Pourquoi la Lybie ?
    Il y a d’abord les trillions de dollars qui allaient être bouffé et blanchie par les sanctions, la guerre et les comptes anonymes.
    Mais aussi, quelque chose en Iraq a commencé et qui aura des énormes reprecutions sur le marché du petrole une fois elle arrive aux fins désirés par les Iraquiens. « Nouri AL Maliki » avait signé une série de contrats pétroliers pour amener l’Iraq de 2 à 4 millions de barils par jour à 12 millions de barils par jour. J’avais trop lues sur ces contrats pour savoir que ces contrats allaient menacer directement deux nations :
    L’Arabie Saoudite qui se verra pour la première fois dans son histoire traverser par une autre nation dans la production du pétrole. Le pire qu’en réunissant les potentiels de l’Iraq avec l’Iran (une fois les sanctions foutus) ensemble ces deux nations peuvent écarter l’Arabie Saoudite qui ne sera plus indispensable pour l’équilibre de l’offre et la demande dans le marché mondial du pétrole. Aux yeux de AL Saoude, c’est bien une menace d’ordre : Sécurité Nationale…
    L a Décision Saoudienne était de faire comme elle fait à chaque fois : déclencher une guerre civile ethnique en Iraq. 2006 (année de signature de ces contrats) le Roi Abdallah invite les chefs des tribus Sunnites de AL ANBAR de venir A Makke pendant le pèlerinage. Iraq réagit hostilement ce qui a crée une crise diplomatique. La même année « AL Baghdadi » a commencé a se promener avec 70 truks Toyota équipées a des Machine Gun Duschka …
    Pour l’USA, les potentiels de l’Iraq allait baisser le prix mondial du pétrole ce qui rendra non économique sa toute nouvelle industrie en Californie et Colorado et Arizona : le Schist !! L’USA veut son autarcie de carburant fossile avant de provoquer une grande crise mondiale dans ce sens. Et un faible prix de pétrole allait attarder ce plan. Ces options étaient ver la fermeture d’autres puits de pétrole dans d’autre régions dans le monde : La Russie ? Le putin de Poutin sort à chaque fois plus fort dans chaque querelle. Leur choix était d’abord en Nigeria (un pays ou personne ne se rend compte, puis la Lybie)
    Pourquoi la Syrie ?
    La Syrie réussit souvent à être le franc ennemi de trois acteurs en même temps :
    L’Arabie Saoudite touchée par l’Iranophobia
    Israel touchée par le NasralloPhobia
    L’USA qui est l’allié- ennemie de ces deux nations.
    Donc trois nations ont un intérêt géopolitique et géoéconomique directe à voir s’effondrer la Syrie. La Turquie gouverné par un AL CAPONI moderne se rend compte de l’affaire et attrape le train. Le printemps arabe et encore sans coïncidence commence du Sud de la Syrie (Deraa au frontières avec Israel ou des familles syriennes Arabes et Durzes vivent encore dans la cote Israélienne du frontière. Puis elle frappe à Alep aux frontières nord avec la Turquie.
    Les Chaines Arabes, sur Internet, Sur Facebook, Twitter, une compagne commence contre le régime Syrien. Un grand message dit « Sauvez les Sunnites en Syrie ils sont massacrés par les Alaouites (tribu de Bashar) et les « Majous » (mauvaise manière pour décrire les Chiite) ».Je n’ai jamais vue de toute ma vie une telle compagne médiatique qui pousse au racisme et a la haine ethnique contre un pays ou une ethnie ou une minorité.
    Réjouissant de sa « crédibilité » au prêt de leurs auditeurs, les pourparlers religieux (en majorité wahabite) ont incité les jeunes à se rendre en Syrie e à combattre le régime et les « Chiite ». Dans le monde occidental et civilisé ceci est un crime. Mais quand c’est l’Arabie Saoudite et le Qatar qui paye et ordonnent des tels faits, ni Fox, ni CNN, Ni France presse ne se rendent compte…
    Mais tous ces gens ne se sent pas rendu compte de deux facteurs protagonistes essentiels : La Russie qui vue tout ca se passer a ses frontières et qui sait d’avantage la suite a tout cette ruine. Et l’Iran qui est persuadé après presque 40 ans de guerre moitié chaude moitié froide que l’ennemi numéro 1 dans la région et le pays Wahabite numero 1 : La Saoudite…
    D’abord par intervention Iranienne puis par intervention Russe, Bashar et la Syrie sont sauvés. Mais ils sont gravement blessés et pour une très bonne période, la Syrie ne sera plus un acteur comme elle l’était avant la guerre…
    Mais demeure la région change, le monde change et l’avenir change avec….
    Le régime américain USA fait comme le cycliste qui devait toujours accélérer si non il tombe. Le régime Américaine est un régime qui change tout le temps ce qui crée une très grande pression sur les politiciens et les pousse à pilier le monde pour garder les indicateurs économiques et sociaux vertes pour le bonheur du TATA USA : Une nouvelle Rome plus cupide. L’USA pour ses alliés fait comme la femelle de l’Ourse, quand elle aura fin, elle bouffera un de ses bébés. Et je voies tous les raisons qui me pousse a croire que ceci est a prévoir dans les 20 ans a venir…
    Trois changements apparaissent dans l’horizon et ils sont inévitablement a prendre en compte :
    1- L’eau : le climat change et des régions comme le MENA et le sud-west americain vont sécher. Ceci imposera des nouveaux lois surtout si ceci engendre une régression dans la production mondiale des céréales. Sans progression technologique consistante pour dépasser ce fait, AL Saoude ne seront plus enfin le cœur de tout l’intérêt de la planète… et ceci engendrera leur fin…
    2- L’énergie substituable et l’énergie verte : plus on avance plus on découvre des technologies et des sources d’énergie pour remplacer les carburants fossiles. Ceci veut dire que dans les 20 à 30 ans, nous aurons moins de marchés pour les carburants fossiles pour plus de production. Et ceci changera dramatiquement les pays de cette région et même leur religion.
    3- L’économie de l’espace : avec le progrès technologique : la robotique et les nouvelles technologies de propulsion tel que les propulseurs VASIMR le monde se rend compte que l’espace est plus riche et plus rentable que ce que l’on pense déjà : l’eau, les Mines, les Minéraux, les Métaux, les Gazs comme l’hélium 3 etc. A un certain stade (probablement dans notre vie) nous verrons l’USA fermer ses frontières et tourner en espace pour penser a son autarcie spatiale. Probablement les Ambitieux Japonais et les Utopiens Européens font de la sorte. Peut être nous verrons une guerre spatiale froide si « le Putin de Poutine » ou les enfoirés Chinois entrer en cette course. Ce qui est sure si on arrive a ce stade, c’est la politique mondiale qui changera radicalement et nous entrons dans une nouvelle époque semblable a celle du fameux rencontre entre le neanderthalensis avec l’homo sapiens. Sauf que cette fois nous parlons de l’homo occidental contre l’africano-Asienthalensis…
    Merci.

Laisser un commentaire