667 – RACISTES, XENOPHOBES, FASCISTES, ANTISEMITES, SEXISTES, HOMOPHOBES, ISLAMOPHOBES, ET LES AUTRES…

Posted on mai 8, 2017 par

3



 

Ne dites surtout pas qu’un noir est noir. Ne vous aventurez pas à suggérer que la vague migratoire peut représenter un danger pour l’Europe. Ne dites jamais qu’Israël poursuit une politique d ‘apartheid. N’affirmez surtout pas qu’une femme est différente d’un homme. Ne faites jamais la moindre allusion à l’homosexualité. Ne vous plaignez pas que l’islam soit trop conquérant. Bref, taisez-vous ou parlez de la pluie et du beau temps !

La sphère médiatique fourmille désormais de chiens de garde vigilants qui traquent vos moindres déviations. Une armée de cul-bénis, de dames patronnesses et d’ayatollahs de la pensée hante les salons et les media. La censure est permanente et omniprésente, exercée par des patrouilles de bien-pensants, prompts à vous agresser, à vous excommunier et à vous éjecter du débat. Si on ne vous brûle pas encore sur la place publique comme du temps de l’inquisition, cela ne saurait tarder!

On ne peut plus prononcer une phrase sans courir le risque de se sentir coupable et de s’attirer les foudres d’une nuée d’inquisiteurs sourcilleux qui pèsent chaque mot et en évalue le sens en fonction de critères dogmatiques et subjectifs. Sans cesse, dans le débat public, on est soupçonné d’avoir des mauvaises pensées et de sombres sentiments dont il faudrait se faire pardonner lors d’une confession publique hypocrite.

Racistes et xénophobes

Nous sommes tous étrangers quelque part.

 Votre procès peut être instruit au titre de votre supposé racisme ou de votre prétendue xénophobie. Ces deux accusations sont dans la bouche et dans l’esprit des censeurs zélés une infamie, un crime abominable, pire que si vous aviez tué père et mère ! Il suffit de dire que vous ne supportez plus le tam-tam de votre voisin de palier ou que vous détester les odeurs de la cuisine africaine pour que l’on commence à vous suspecter de racisme.

Il suffit que vous disiez que l’émigration non contrôlée et non organisée, telle qu’elle fut pratiquée depuis des décennies, constitue un danger pour l’équilibre de notre société. Vous serez aussitôt accusé de xénophobie. On dira que vous haïssez les étrangers et que vous êtes un personnage méprisable.

Je conteste formellement ces accusations stupides. On peut profondément respecter chaque peuple et chaque culture mais néanmoins préférer vivre selon sa propre culture. On peut être très ouvert et tolérant, mais ne pas accepter de se faire imposer la culture de ceux auxquels on a ouvert sa porte. On peut rêver d’un monde idéal dans lequel chacun pourrait naviguer à sa guise et s’installer sous les cieux qu’il préfère. Mais dans le même temps, on peut être réaliste et admettre que dans notre monde d’aujourd’hui, il n’est pas possible de laisser migrer à leur guise des millions d’individus pour lesquelles nous avons néanmoins de la sympathie et souvent de la compassion. Non, nous ne sommes pas xénophobes lorsque nous affirmons que nos sociétés ne peuvent accueillir toute la misère du monde !

Il n’y a ni haine ni tentation fasciste lorsque l’on dit que la loi est la même pour tous, à l’école comme dans les banlieues, et de souhaiter plus de fermeté de la part de la justice à l’encontre des délinquants.

Antisémites et islamophobes

 Si vous dites qu’Israël opprime le peuple palestinien et que son gouvernement pratique une politique d’apartheid. Si vous affirmez haut et fort qu’Israël viole chaque jour le droit international et ne respecte aucune des résolutions de l’ONU. Si vous accusez Israël de saboter systématiquement tout accord de paix et de continuer à coloniser les « territoires occupés » qui appartiennent au Palestiniens. Pour toutes ces raisons, les media « bien-pensants » vous accuseront d’être antisémites, plus ou moins fascisant, voire nazi !

Si vous dites que la religion musulmane est intolérante, archaïque et oppressive. Si vous faites remarquer que les textes sacrés de l’Islam prônent la violence et ordonnent de tuer les mécréants. Si vous accusez le prophète d’avoir ordonné le massacre des chrétiens et d’y avoir participé personnellement. Si vous prétendez que cette forme d’intolérance n’a pas sa place dans les démocraties occidentales… Vous serez donc accusés d’être un islamophobe !

Sexistes et homophobes

SEXISME ORDINAIRE !

 Le comble de la bêtise a été atteint il y a peu de temps lors d’un débat télévisé auquel participait François Fillon. Il a eu l’impudence de faire remarquer à une jeune journaliste qui venait d’accoucher qu’elle avait peut-être manqué un épisode de la campagne électorale et qu’il la félicitait. Les media se sont une fois de plus ridiculisés en le traitant de « sexiste », sans que l’on sache très bien ce que cela veut dire. Si être sexiste, c’est de dire que les femmes portent les enfants et sont indisponibles le temps de l’accouchement, alors oui, je suis sexiste et je m’en vante !

Il ne vous aura pas échappé que les homosexuels ont pris une place très importante dans notre société. C’est même devenu un attribut flatteur, comme si cela conférait une qualité particulière. Ceux qui font remarquer que les homosexuels exercent un lobbying important dans les milieux de la communication et de la culture, sont taxés d’homophobes !…

Toutes ces opprobres et de ces outrances ne font que refléter la stupidité des media qui se transforment en « père-la morale ». Ils imitent en cela toutes les religions qui ont bâti leur pouvoir sur la culpabilité et le péché. Ils instituent des dogmes qu’ils nous imposent comme les Tables de la Loi et voudraient que nous allions à confesse en courbant l’échine.

Le résultat de cette dictature de la pensée et de l’expression a fait que je suis devenu « médiaphobe » et je ne réciterai pas de mea culpa. Méfiez- vous, c’est contagieux et au train où vont les choses, cela peut vite se transformer en épidémie !…

Des parasites!

Posted in: Sociétés