923 – ET SI LES FRANCAIS RENVERSAIENT LA TABLE?

C’est souvent lorsque l’on pense que tout est joué d’avance que survient la surprise. Macron est donné gagnant depuis des mois, mais soudain le doute survient. Est-il trop sûr de lui ?

Bien des éléments entretiennent ce doute, à commencer par les résultats des sondages qui montrent un rétrécissement des écarts. Le vote pour le président sortant semble manquer de conviction. Il parle bien, il présente bien, il donne une bonne image de la France car il est jeune et actif, présent sur tous les fronts. Disons que la France a connu pire, il n’y a pas si longtemps… mais

Un élément du doute

Je l’ai déjà dit dans une précédente chronique, les augures sont très défavorables à Emmanuel Macron en 2022. Il hérite cette année de conjonctions astrologiques qui, selon les experts, sont particulièrement difficiles au point que nombre de spécialistes doutent de sa réélection.

Pour être bref, Emmanuel Macron aura le 10 avril Pluton sur son ascendant, transit capital. Pluton est le dieu des enfers, de l’obscurité et du silence. C’est une invitation au retrait. Il faut qu’il passe à autre chose et, le meilleur qui pourrait lui arriver, serait de ne pas être élu. Cela pourrait être le combat de trop !

D’autres estiment que s’il est élu, il aura à gérer une situation extrêmement difficile. D’autant que Pluton va entrer en maison 1 ce qui peut vouloir dire que des révélations peuvent surgir.

Je ne suis pas astrologue, mais il semblerait que d’autres conjonctions soient défavorables et dénotent, pendant la période actuelle, une psychorigidité, une tension agressive qui peut conduire à des décisions graves pour la France. Il est actuellement trop plein de lui-même, trop sûr de lui et il peut manquer d’intuition. Son pouvoir d’attraction et de séduction se ternit.

Pour en savoir plus je vous conseille de consulter les nombreuses vidéos en ligne qui vont toutes, plus ou moins, dans le même sens.

En politique intérieure

De nombreux électeurs peuvent lui tenir grief de la façon assez brutale dont le gouvernement a géré la crise des gilets jaunes. Cela a pu faire naitre un profond ressentiment qui, jusqu’à présent, n’a pas été exprimé. L’isoloir peut être un lieu où on se défoule !

D’autant que le président Macron n’a pas voulu entendre la principale revendication des gilets jaunes qui demandaient la possibilité de prévoir des référendums d’initiative populaire. Ce rejet a été vécu par beaucoup comme une gifle à une revendication démocratique légitime.

Sur le plan sanitaire, une frange importante de la population, qui contestait l’obligation vaccinale avec tous les risques qu’elle comportait, n’a pas le sentiment d’avoir été respectée dans ce qu’elle considérait, à tort ou à raison, comme une décision éminemment personnelle.

La censure politique et médiatique, qui a caché volontairement les effets secondaires non négligeables de la vaccination, alourdit la balance d’autant que ladite vaccination s’est révélée, comme attendue, assez peu efficace. Il peut donc être reproché au chef de l’État un entêtement persistant en faveur d’une stratégie inadéquate.

Enfin, Emmanuel Macron est-il à ce point étranger à l’âme du peuple qu’il dirige, pour être obligé de faire appel à des cabinets américains afin savoir ce qu’il doit lui dire et lui promettre ? A-t-il besoin de conseils étrangers pour palper en continu le pouls des Français afin de leur dire ce qu’ils veulent entendre ? N’a-t-il pas de conviction personnelle ?

En politique extérieure

Il n’est pas impossible qu’une partie de la population reproche à Emmanuel Macron une attitude peu nuancée vis-à-vis de la Russie, sans prendre en compte les graves erreurs commises par les USA et les européens dans les années précédentes.

Les décisions économiques et les représailles, prises sous la dictée des Américains, pénalisent fortement les citoyens européens. Nous devrons faire face à des pénuries qui vont générer une inflation galopante et entamer sérieusement le pouvoir d’achat. La pauvreté va nécessairement croitre, sans que l’on discerne les intérêts que nous allons en tirer !

Il se peut donc que les Français les plus lucides mesurent l’ampleur de cette faute politique, amplifiée par les déclarations irresponsables du ministre des Finances qui, après avoir prétendu vouloir anéantir la Russie, prétend aujourd’hui pouvoir se passer facilement du gaz Russe. Je ne doute pas que le ministère des finances puisse s’en passer, mais j’ai plus de doute concernant l’économie française et les citoyens ordinaires.

Pour tout dire, si une majorité de français condamnent la guerre, à juste titre, compte tenu des drames humains que génère toujours la guerre, je ne suis pas sûr que la même majorité approuve l’attitude humiliante d’un président qui suit aveuglément et sans discernement les folles décisions américaines.

Il se peut donc que le peuple se réveille et prenne conscience que l’attitude et les décisions prises par le président Macron, à la remorque des USA, vont strictement à l’encontre des intérêts des Européens dans leur ensemble, et des Français en particulier.

Il n’a jamais cherché à rapprocher les points de vue, ni à essayer de comprendre la position de la Russie qui s’est sentie encerclée et menacée. Ce manque de nuance est peut-être une faute politique porteuse de graves menaces. L’agressivité actuelle du président Macron peut conduire à l’incident diplomatique ou à beaucoup plus grave encore.

Il se peut donc que les électeurs prennent conscience que la position de la France et de l’Europe dans le conflit Ukrainien ne fait que nous affaiblir face à la Russie, à la Chine et… face aux USA.

Il se peut aussi qu’ils prennent conscience du manque de sens politique de ceux qui s’imaginaient avec une candeur d’enfant que la Chine allait se ranger du côté de l’Occident !

Après tant d’erreurs funestes accumulées, qui après notre décadence, précipitent notre déclin, peut-on encore voter pour un gouvernement qui agit consciemment contre les intérêts vitaux du pays et des citoyens ?

Malgré toutes les qualités intellectuelles d’Emmanuel Macron, et sa vision politique indéniable, il se peut que son aura se ternisse prochainement. Il n’est pas à l’abri des mauvaises surprises ce qui, in fine, pourrait tout de même se révéler comme une surprise bénéfique pour lui-même et pour la France. A vous de voir…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

close

Ne manquez pas les prochains articles

Laisser un commentaire