160 – LES YEUX DU COEUR

Posted on août 2, 2011 par

4



L’autre jour j’ai assisté à une scène qui m’a profondément émue. Un couple d’âge mûr, même très mûr puisqu’ils oscillaient aux environs des 80-85 ans, étaient au restaurant. Ils fêtaient certainement un événement heureux : ils s’étaient habillés élégamment et avaient commandé une bonne bouteille. 

En tant que témoin, puisque je ne les connaissais pas, je pouvais juste «voir» un vieux couple, lui très abîmé par les années et elle toute ridée comme une vieille pomme. Ils semblaient -pourtant- (j’ai un peu honte d’écrire «pourtant» !) très amoureux et heureux d’être là, ensemble. Et tout à coup, tandis que la vieille dame était partie aux toilettes, son amoureux a subrepticement sorti un petit paquet de sa poche et l’a posé sur son assiette.

J’étais complètement fascinée par son air : à la fois un peu intimidé, coquin, anxieux et conquérant. Oui, il exprimait toutes ces émotions à la fois ! Son pied battait une cadence imaginaire sous la table : il était impatient de voir la réaction de sa «belle». Celle-ci n’a pas tardé à revenir, marchant à petits pas coquets à travers la salle du restaurant. Elle marchait comme une reine qui a conquis son roi. Elle s’assit et … tout à coup … aperçut le petit paquet : mon Dieu qu’elle est devenue belle en levant ses yeux vers lui ! Elle rayonnait et n’avait plus d’âge : à la fois jeune fille, femme mûre et vieille dame. Elle a ouvert son cadeau avec des gestes lents, savourant ce moment. Lui la regardait avec tellement d’amour et d’admiration qu’un sourire béat m’est venu aux lèvres : ainsi, l’amour n’avait pas d’âge, l’amour ne s’occupait pas des rides et des doigts déformés, l’amour voyait -avec les yeux du coeur- la beauté intérieure. 

Le vieux couple, par la magie de l'amour, s'est transformé en timides amoureux

Dans le petit paquet il y avait deux superbes boucles d’oreille. Elle les a posé dans sa paume, qui tremblait un peu (l’émotion ou l’âge, peut importe …), et les a mises a ses oreilles. Elles étincelaient comme deux étoiles mais … que dire de son regard ? Un regard lumineux de jeune épousée. Lui était encore plus intimidé, il se sentait gauche face à cette reine qu’il avait conquise et, tout à coup, submergé par l’émotion il a dit très fort «Que tu es belle !». Et cette phrase, toute la salle l’a entendu tellement il l’a dite avec force … Bien sûr, tous les regards se sont tournés vers elle, chacun cherchant à voir la belle femme qui déclenchait une telle admiration.

Vous auriez vu, amis lecteurs, les sourires condescendants des «jeunes» ! Aussi bien envers elle, qui se tassait sur sa chaise comme la vieille pomme ridée qu’ils «voyaient», qu’envers lui qu’ils prenaient pour un vieux gâteux. Je ne présuppose pas, je l’ai entendu de mes oreilles … Et tous ces regards, non pas malveillants mais «jugeants», ont presque eu raison de nos tourtereaux. Je dis bien presque car … à ce moment là … une petite fille s’est levée et a couru vers la vieille dame en disant : «Tu es belle avec tes étoiles aux oreilles : tu me les prêtes, dis ?».

Je remercie ce couple d’amoureux de tout mon coeur car ils m’ont appris une chose tellement importante : lorsque nous regardons avec les yeux du coeur nous voyons la beauté éternelle. Je remercie également cette petite fille d’avoir bouclé la boucle et de m’avoir montré qu’il n’y a pas d’âge pour aimer …

 Pour terminer, une citation de Jeanne Moreau (actrice française) :

 «L’âge ne vous protège pas des dangers de l’amour. Mais l’amour, dans une certaine mesure, vous protège des dangers de l’âge».