709 – MACRON PEUT-IL REUSSIR? 1ère partie

Posted by

La France était dépressive et ne croyait plus en son avenir lorsqu’elle finit par confier son destin entre les mains d’Emmanuel Macron. Il avait le mérite de la jeunesse et son projet était porteur d’espoir. Peut-il réussir dans une France tétanisée par les enjeux du futur ?

Pour être efficace et réussir, une politique a besoin d’être globale et cohérente, c’est-à-dire agir de façon coordonnée sur de nombreux paramètres. C’est la somme de toutes ces actions qui peut mener au succès.

Un projet mobilisateur

Je me propose de passer en revue les principaux axes essentiels sur lesquels toute politique devrait s’exercer. J’examinerai avec vous les projets d’Emmanuel Macron afin de déterminer ses chances de réussite.

1-Besoin d’un leader

2-Maitriser les dépenses publiques sous 4 axes :

  • Administration publique
  • Sécurité sociale
  • Retraite
  • SNCF

3-Stimuler le marché de l’emploi avec trois leviers :

  • Le droit du travail
  • La fiscalité
  • La mondialisation

4-Réformer le système éducatif

5-Réguler l’immigration

6-Réveiller l’Europe

Je ne vais pas épuiser ce vaste projet dans une seule chronique, je vous donne donc rendez-vous dans les semaines qui viennent pour aborder les différents points.

1-Besoin d’un leader

Je ne suis pas un inconditionnel d’Emmanuel Macron et j’ai déjà consacré deux chroniques sur sa personne. La première montrait mon agacement face à la manipulation médiatique qui avait décidé de le porter au pouvoir (chronique 666 « Attendez-vous à être cocus »). La deuxième s’intéressait au parcours éducatif du jeune Macron et à sa formation philosophique (chronique 694 « Comprendre Emmanuel Macron »).

En l’observant gouverner, je dois avouer que j’ai été favorablement impressionné par sa vision globale et par l’élan qu’il a été capable d’insuffler à la société française. Selon moi, un leader est quelqu’un que l’on suit non pas parce qu’il est le chef, mais parce qu’il nous inspire ! J’ai trouvé ces qualités chez Emmanuel Macron.

Le premier satisfécit que j’attribue à Monsieur Macron concerne le fait qu’il a réussi à pousser les partis politiques traditionnels vers la sortie en les empêchant, provisoirement sans doute, de nuire.

J’ai le privilège d’avoir beaucoup vécu et donc d’avoir vu défiler de très nombreux gouvernements sous le ciel de France. Dans ma jeunesse, du temps de la quatrième république, j’ai eu honte d’être français et partout où j’allais à l’étranger, la France était moquée, ridiculisée…

Les Français ont commencé à relever la tête lorsqu’en 1958 le général de Gaulle a accédé au pouvoir. Sa vision de la politique était vaste et haute. Pendant 10 ans j’ai été très fier d’être français. La France était devenue un modèle. Son rayonnement se perpétua pendant quelques septennats.

Le déclin a commencé avec l’arrivée de François Mitterrand à la tête de l’Etat. Les choses se sont aggravées au fil des années, sans que jamais se profila à l’horizon, à droite ou à gauche, un vrai leader. Les français ont bu le calice jusqu’à la lie avec les années François Hollande qui désespéra tout un peuple et le conduisit à la déprime.

Permettez-moi donc de mettre quelque espoir dans l’arrivée imprévue d’Emmanuel Macron qui tranche par rapport à la médiocrité des autres. Je dois vous avouer qu’il me redonne une certaine fierté d’être français, et c’est déjà pas mal !

Attention à l’autoritarisme !

Deux décisions récentes sont néanmoins contestables, d’autant qu’elles sont secondaires et suscitent un large mécontentement qui aurait pu être évité : la limitation de vitesse à 80km/h sur l’ensemble des routes françaises, sans discernement, et l’obligation vaccinale de 11 vaccins avant l’âge d’un an, sans justification !

Dans les deux cas, il s’agit d’une faute politique qui aurait pu être évitée facilement. L’autoritarisme est préjudiciable au leadership.

La semaine prochaine, j’aborderai le chapitre conflictuel de la maitrise des dépenses publiques, point central de toute politique de redressement. Il va falloir dégraisser le mammouth !

RESTEZ A L’ECOUTE !

Macron peut-il réussir? 2ème partie

2 comments

  1. Il couvre ouvertement les intérêts des barons de Rothschild ainsi que les intérêts américains de serrer la Russie de plus près le tout au détriment de la France et de son peuple et de démolir tous les avantages du peuple français pour le marginaliser à l’extrême et les nantis seront protégés par une police municipale et nationale et sans oublier la gendarmerie ainsi que le système judiciaire donc le peuple français sera contenu dans une grande prison à ciel ouvert et de laisser les religions faire la loi notamment surtout l’islam. La France s’émiette pour mieux être vendue aux étrangers tel que par exemple les chinois. @François Asselineau est le remplaçant du général De Gaule upr.fr pour vous informer……

Laisser un commentaire