776 – MADE IN CHINA

Posted by

Depuis 20 ans nous nous précipitons tous pour acheter des milliers de produits bon marché made in china. Cette belle vie provisoire va nous coûter très cher.

On peut regretter que Donald Trump n’ait ni l’art, ni la manière, mais on ne peut s’empêcher de penser qu’il a sans doute raison quand il s’attaque aux manières sournoises des chinois !

Nous assistons actuellement à une guerre des Titans entre les USA et la Chine pour la domination des nouvelles technologies. Les Etats-Unis ont la puissance suffisante pour peser sur la Chine et la faire plier lorsqu’elle ne respecte pas les règles de la concurrence ou de la propriété intellectuelle.

Pendant ce temps là l’Europe est muette et figée, se repliant dans un aveuglement nationaliste mortifère, comme je le condamnais dans une récente chronique (relire chronique 774 « le fantasme du repli national »).

L’usine du monde

Nous sommes tous coupables : d’une part les industriels qui font fabriquer leurs produits en Chine afin d’augmenter leurs marges et de satisfaire leurs actionnaires, d’autre part les consommateurs qui se ruent sur le made in China, moins cher, sans oublier les politiciens européens qui ont livré l’Europe à la démolition mondialiste.

Cela a commencé de façon sournoise, par des babioles. Le touriste pouvait visiter la Bretagne et acheter de la faïence de Quimper made in China, il pouvait se promener à Aix en Provence, sur le Cour Mirabeau, et acheter des santons made in China, à Venise, sur la place San Marco, la verrerie de Murano était le plus souvent Made in China, et sur le paseo maritimo de Marbella les sénégalais vendaient toute la collection des sacs Chanel ou des montres Rolex made in China. Même le drapeau américain est fabriqué en Chine !

Aujourd’hui, l’essentiel des produits vendus dans la grande distribution proviennent de Chine, depuis le tournevis jusqu’aux haricots secs et aux lentilles bios. N’y a-t’il donc plus personne, en Europe, pour cultiver des lentilles ou des haricots bios ? Même le miel ou l’huile d’Olive viennent souvent de Chine ! De nombreux grands crus de Bordeaux sont passés en mains chinoises. Il reste encore, provisoirement, les pommes des Pays de Loire, les oranges d’Espagne et les calissons d’Aix. Sur les nougats de Montélimar, j’ai des doutes… Quant à la dentelle du Puy ou de Cambrai, il y a longtemps qu’elle est… made in China !

Peu importe que vous me lisiez sur votre téléphone portable ou sur votre ordinateur, ils sont l’un et l’autre fabriqués en Chine. Demain cela sera votre voiture et l’avion qui vous emmènera en vacances… en Chine… c’est moins cher !

La mondialisation a été une chimère, une illusion de technocrate et nous en sommes les grands perdants. Nous avons perdu nos usines, nous avons perdu nos savoirs faire, nous avons perdu nos emplois. Ce sont ceux qui ont le plus perdu qui prônent aujourd’hui le repli national, alors qu’au contraire nous avons besoin de toutes les forces d’une Europe unie pour faire front à l’hégémonie américaine et aux prétentions chinoises.

La nouvelle route de la soie

C’est la nouvelle lubie, la nouvelle illusion, le père Noël qui nous vient de l’Empire du milieu pour mieux nous endormir. On nous fait croire que « la route de la soie » va être parsemée de roses pour accueillir un nouveau développement économique qui va drainer une nouvelle richesse, comme un fleuve apporte de riches alluvions…

Ce n’est pas à Bruxelles que Président Xi Jinping s’est adressé, mais à Athènes et à Rome dont les gouvernements ont signé des accords séparés. Les nationalistes de France ou de Navarre, toujours aussi aveugles, doivent être heureux et satisfaits. Chaque pays va se faire avaler, un par un, par l’ogre puisque personne ne peut s’y opposer seul. Le parti nationaliste, au pouvoir en Italie, laisse entrer dans ses murs le cheval de Troie dont le ventre est plein de nouveaux migrants aux yeux bridés… Le nationalisme des européens a vraiment de belles vertus d’accueil que l’on ne lui connaissait pas!

« Partout où il y a du commerce, il y a des mœurs douces » affirmait Montesquieu. Il n’est pas certain que cette assertion soit encore d’actualité à une époque où l’on parle de « guerre commerciale » tout azimut.

Qui arrêtera le rouleau compresseur ?

Dans ce champ de bataille, l’Europe est le maillon faible, incapable de parler d’une seule voix et minée par des partis nationalistes qui rêvent du suicide de l’Europe. Chacun est heureux lorsqu’il a vendu un avion ou un train à Pékin qui va demander en contrepartie un transfert de compétence technologique afin de pouvoir nous copier plus facilement.

Entre l’America first de Donald Trump et le « Made in China 2025 » de Xi Jinping, l’Europe n’est qu’un figurant, prise en sandwich, victime collatérale, vulnérable, ouverte à tous les vents, sans personne pour la défendre. La Chine a prévu de dominer 10 secteurs industriels stratégiques de première importance et ce n’est pas l’Europe qui arrêtera le rouleau compresseur, incapable de construire des groupes industriels assez puissants.

L’Union Européenne s’est dotée de règles de concurrence si rigides qu’elle s’interdit développer de très grandes entreprises capables de rivaliser avec les groupes américains ou chinois. Par manque de volonté politique les européens demeurent des figurants appelés au déclin. Pourtant, Il n’y a pas de souveraineté économique et technologique européenne sans stratégie industrielle forte, à l’image de ce qui a été fait avec Airbus.

Dans une précédente chronique, j’ai déjà plaidé pour une fierté et un nationalisme européen qui nous permettraient d’endiguer les hégémonies des deux blocs, de l’Est et de l’Ouest, afin de nous préparer un meilleur futur. (Chronique 726 « Pour un nationalisme européen »). L’Europe a failli dans bien des domaines car elle est restée faible et sans défense.

Il nous appartient de dénoncer un nationalisme étriqué et suicidaire, actuellement à la mode, et qui affaiblit l’Europe. Chacun doit prendre conscience que notre avenir et celui de nos enfants passe par une Europe forte, sinon nous nous destinons à n’être que de pauvres vassaux. Ce choix est fondamental : il n’y a pas de plan B !…

Si mes chroniques vous intéressent, inscrivez-vous pour recevoir chaque lundi une nouvelle chronique sur un nouveau thème. Transmettez ces chroniques à vos amis.

 

6 comments

  1. le profit à outrance des financiers qui ont fermé les usines en France, les ouvriers au chômage, un des premier Pierre Cardin se précipita après la reconnaissance de la Chine De Mao par De Gaulle , et ce fut la curée fin des années 70, les produits étaient sous contrôle par les firmes américaines ou européennes, le pognon facile des marges que la mafia rêvait en toute légalité, les annees 90 furent pour les retardataires , conséquence d’un chômage obscène mais accepté par tous, les consommateurs devenus pauvres n’avaient plus aucun choix du produit, comme les ampoules basse énergie pour sauvver la planète, 95% étaient made in China.
    Et aujourd’hui, notre réveil de stupides imbéciles qui n’imaginaient pas une seconde la force de ce peuple, qui sont depuis toujours les meilleurs commerçants ce peuple millénaire nous montre notre arrogance en nous transformant en esclaves de leur savoir faire alors que nous pensions benoîtement qu’ils étaient nos esclaves å vie, l’arroseur arrosé , et pour l’éternité, fainéants nous sommes, nous qui avions un immense savoir faire , nos grands dirigeants aveuglés par la facilité ont assassiné leurs peuple, partout les vrais chiffres du chômage sont effrayants, aux USA 106 millions de gens sans emploi soit 50% et dans ce beau pays les chômeurs vivent sous des tentes , en France environ 12 millions de personnes en situation de précarité extrême.
    Je suis né le 29 avril 45 , jour du mariage de Hitler, durant toute ma vie je pense à cette date, la fin de l’horreur qui pourtant la suite nous précipite au bord de la falaise de Sénèque , les merdias papier et TV détenus par des milliardaires continuent å nous pousser joyeusement,.
    Merci à tous c’était vraiment chouette , mais maintenant il faut passer à la caisse ! et ça va saigner méchant méchant

  2. Merci pour votre commentaire au style très vif que j’approuve sur le fond comme sur la forme… Nous avons été en effet très naïf en ce qui concerne la Chine malgré le livre prémonitoire de Peyrefitte… « quand le chine s’éveillera, le monde tremblera ».

  3. Très bel article tant sur le fond que sur la forme. Ici (j’habite en Chine), les consommateurs Chinois sont beaucoup plus matures que les Français. Ils font attention à l’origine des produits. Et de plus, le gouvernement chinois se fout complètement de l’OMC, les frontières sont fermées pour énormément de produits étrangers. Ah c’est vrai, la Chine achète des Airbus… donc nos gouvernements baissent leurs culottes pour tout le reste.

    1. Vrai, la Chine est un pays millenaire, un peuple qui a souffert, lire « l’Arbre blessé » de Han Suyn qui m’a ouvert les yeux en 68, periode de grande curiosité apres la reconnaissance de Mao .
      Notre drame enfin surtout de nos dirigeants, qui sont de sombres ignares ont imaginés régler le problème du prolétariat francais en exportant le travail en Chine et réaliser des profits énormes pour beaucoup de grands et petits entrepreneurs, aveuglés par cette fabuleuse facilité.
      Et aujourd’hui le réveil de la Chine évoqué par Alain Peyrefitte en 76, est devenue grace à nous Européens et Américains le super Empire du Milieu INCONTOURNABLE.
      Les airbus ne sont qu’un petit repit de quelques années, nous serons esclaves consommateurs, nos dirigeants se sont tirés des balles dans les pieds, et nous pauvres moutons tondus à l’insu de notre plein gré, tributaires de ce grand peuple devenu extremement creatif, Huawei, la 5g, les énergies propres, trains à grande vitesse.
      La route de la soie sera le bouquet final, nous devons rapidement tourner nos regards vers le futur Euro-Asie et laisser l’Amérique « État adolescent ».
      Pour les curieux lisez « Au bord de l’eau » et Jin Ping Mei » simplement pour être un peu moins OLIGOPHRENE !!!!!

      JACTA ALEA ESTO

  4. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

Laisser un commentaire