100 – Notre « révolution du jasmin » intérieure

Posted on mars 16, 2011 par

0



Lorsque j’étais petite (j’ai découvert l’Astrologie à 13 ans chez un bouquiniste) j’étais littéralement fascinée par ce que je lisais : comme comprendre, par exemple, que nous faisons partie intégrante de cet univers et que, comme la mer ou la terre, notre vie a ses marées et ses saisons !


Bien sûr, au fil du temps, ma vision et ma compréhension ont évolué. Je dirais qu’elles se sont affinées au fil de mon apprentissage, de mes expériences de vie et de toutes ces merveilleuses rencontres lors de mes consultations.

J’ai donc relativisé «l’influence» des astres et des planètes sur notre vie. Aujourd’hui je ne parle plus d’influence mais de synchronicité, de symbolisme, d’analogie, d’énergie, de cycles … Si vous mixez tout cela vous obtiendrez un langage extrêmement riche et puissant qui vous révélera ce que notre pensée «ordinaire» ne peut comprendre. Je pense que l’Astrologie est un art qui nécessite d’utiliser harmonieusement nos deux cerveaux : gauche et droit !

La position des planètes propose donc à chacun d’entre nous, au fil de notre vie, des «rendez-vous» particuliers avec nous-mêmes. Ils peuvent, selon les cycles de notre thème astrologique personnel, nous inciter à l’introspection, à rencontrer les autres, à aimer, à découvrir, à changer de cap, à apprivoiser nos peurs, à traverser des déserts, à partager des idées, à se lancer dans de nouveaux projets, à déménager, à oser …

A chaque fois que je me branche sur un thème, je suis toujours étonnée de la synchronicité entre la position des planètes dans ce thème et les questions que la personne se posent ! Il y a quasiment toujours concordance entre la symbolique d’une planète qui, dans le ciel du jour, vient rencontrer une planète du ciel de naissance et les évènements ou les questions que se posent le consultant.

Prenons l’exemple de la planète Uranus qui transite le Fond du Ciel d’une personne. Dans plus de 90 % des cas, la personne va me parler de déménagement, de changement de vie, de changement profond en elle … Selon le signe où ce transit se passe, elle le vivra en désir conscient ou bien elle le subira, suite à des évènements extérieurs.

En tous les cas, avec Uranus, il y a toujours des changements dans l’air !

Alors, bien sûr, si les astres et les planètes nous révèlent nos cycles et nos grands rendez-vous grâce aux langages symbolique et analogique, ils sont porteurs d’information et d’énergie extrêmement importantes au niveau de la terre et de tous ses habitants : nous appelons cela l’Astrologie Mondiale.


Il est évident que ce qui est vrai pour un individu l’est aussi pour toute l’humanité et vice-versa, ce qui est évident pour l’humanité l’est également pour chacun d’entre nous.

Je vous parlais plus haut d’Uranus qui rentre tout prochainement dans le signe du Bélier (très exactement le 12 mars) accompagné de son ami Jupiter qui lui, a fait son entrée dans ce signe le 23 janvier dernier. Ces deux planètes nous parlent d’organisation sociale, de loi, de justice (pour Jupiter) et de changements radicaux, de révolutions, de tensions, d’élan vers le nouveau, de rupture avec le passé (pour Uranus).

Le signe du Bélier, quant à lui, nous parle du jaillissement de la vie, du premier souffle, de la force de la jeunesse, du guerrier plein d’élan qui s’élance dans la bataille (parfois sans même réfléchir aux conséquences de ses actes). C’est le premier signe du zodiaque et Yves vous en a déjà parlé dans une de ses dernières chroniques sous le titre : «Le commencement des commencements» (chronique 92).

Pour faire simple et ne pas vous assommer avec des informations qui demanderaient un petit cours de base en astrologie (si vous êtes intéressés, dites-le moi, c’est bien volontiers que j’y consacrerai quelques chroniques !!!) nous nous arrêterons aux messages de ces trois symboles :

Le signe du Bélier (commencement, jeunesse et fougue guerrière

La planète Jupiter (organisation sociale, loi, justice)

La planète Uranus (changements radicaux, révolutions, tensions, élan vers le nouveau).

Vous mélangez le tout et … vous obtenez, dans le monde, ce qui a déjà commencé depuis le début de cette année dans les pays musulmans : les jeunes disent «non», ils n’en peuvent plus, ils réclament liberté et justice. Et ce n’est pas fini car Uranus vient en renfort à Jupiter … Uranus est beaucoup plus violent que Jupiter, plus radical, plus exigeant. Uranus ne discute pas : il prend de force. Sa devise serait : «Ca passe ou ça casse !». Parfois il a raison, parfois il a tord. Pas facile de discuter avec lui …

Tout cela dans un signe qui manque de réflexion et de maturité. Les jeunes peuvent s’emballer et ne plus écouter la voie de la raison. Les jeunes sont toujours plus près à mourir que les vieux ! Forcément, la mort n’est pour eux qu’un concept. Ils se croient invincibles … Là encore, parfois ils ont raison, parfois ils ont tord !

D’autres positions planétaires viennent renforcer ce climat explosif en ce début de printemps. Mais, tandis que la planète s’échauffe et réclame justice à corps et à cris, que nous disent -à chacun de nous- ces mêmes planètes ?

Nous ne pouvons faire l’impasse, individuellement, sur cet appel du ciel ! Quelque part, dans chacun de nos thèmes, Jupiter et Uranus dans le signe du Bélier viennent nous chatouiller les énergies. Pour les uns, en fonction de la «Maison» dans laquelle se trouvent ces trois compères, cela donnera une révolution intérieure, pour les autres un désir de changement (travail, amour, maison, pays …), pour d’autres encore la décision de reprendre des études, de découvrir de nouveaux horizons, de s’ouvrir à de nouvelles rencontres …

Bref, chacun sera appelé à vivre sa «révolution» personnelle, à être plus juste avec lui et avec les autres, à être plus authentique et transparent. Si Wikileaks a autant de succès au niveau planétaire … c’est peut-être le moment de créer notre propre «Wikileaks» interne ?

Quoique l’on choisisse, les énergies sont là : nous pouvons aller dans leur sens ou bien à contre courant, ce qui n’est pas confortable du tout. Aujourd’hui, le monde s’indigne comme nous le prouve l’énorme succès du petit pamphlet intitulé «Indignez vous», écrit par Stéphane Hessel. C’est peut-être, pour chacun d’entre nous, le moment de nous «indigner» et de changer dans nos vies ce qui ne nous paraît pas ou plus juste, ce qui nous empêche d’être authentique. Le ciel nous offre sa bénédiction : profitons-en !

Je terminerai avec un proverbe amérindien :

«Le destin s’écoule comme le torrent, d’une manière irrévocable. Celui qui résiste retourne grain par grain au rivage de sable …»

Les amis de vos amis peuvent être intéressés par nos chroniques : merci de leur faire découvrir !

Pour vous abonner vous pouvez cliquer ici : abonnez-vous