L’AMERIQUE SE CHERCHE UN ENNEMI

Posted on juin 16, 2014 par

1


Maintenant que l’essentiel du travail est fait, c’est-à-dire que l’Irak est un champ de ruines, au bord de la désintégration totale, et que l’Afghanistan ne vaut guère mieux, les USA cherchent un nouveau terrain pour exercer leurs talents guerriers et destructeurs.

 

Derrière toute guerre moderne, il y a toujours une stratégie de base liée aux ressources énergétiques et de matières premières. Dans cette perspective, la nouvelle cible est la Russie. Pour mieux étouffer l’Ours Russe, les américains ont mis en œuvre, depuis quelques années, une stratégie d’encerclement qui consiste à établir des bases militaires dans les pays limitrophes de la Russie :

–       En Roumanie et en Bulgarie qui hébergent la « Joint Task force East », ces deux pays ayant été poussés dans les bras de l’Union Européenne sous la pression US.

–       Le Kosovo a obtenu son indépendance, contre tout bon sens, suite a une intervention américaine qui lui a permis d’installer une de ses plus grandes bases à Ferizaj.

–       Plusieurs bases américaines importantes sont en Turquie et les Etats-Unis déploient des efforts diplomatiques et de lobbying considérables pour que la Turquie entre dans la CEE.

–       L’armée américaine voulait installer en Pologne une barrière anti-missile, sous le prétexte de nous protéger des éventuelles attaquent iranienne. Moscou a dû montrer les dents pour que ces anti-missiles ne soient pas installés, mais en 2011, les américains ont réussi à installer des missiles Patriot et doivent installer en Pologne et en Roumanie le tout nouveau système SM3-11A.

–       C’est sous la pression, et avec le soutien de Washington, que la Géorgie envisageait de rejoindre l’OTAN, ce qui a déclenché la réaction immédiate de Poutine.

–       Pour parfaire cet encerclement, les Américains ont fomenté, aidé et dirigé la révolte de Kiev contre le président, pourtant élu démocratiquement, mais qui avait sagement refusé de rentrer dans le giron européen. Les USA ne désespèrent pas d’obtenir une scission de l’Ukraine et de s’installer, avec armes et bagages, dans la partie occidentale.

Peut-on s’imaginer que Wladimir Poutine allait regarder tout ce remue-ménage sans réagir ? Les américains se cherchent un ennemi et pour cela font de la provocation. Quand on veut la guerre, on finit toujours par la trouver. Sous l’influence habituelle des lobbies, les media Occidentaux font de Poutine l’ennemi public numéro 1, le fauteur de trouble, l’abominable agresseur ! En fait, ce sont les américains qui sont, comme à l’habitude, les agresseurs. Il conviendrait que l’Europe en prenne conscience. Croyez-vous que les américains laisseraient les Russes s’installer militairement au Mexique, en Amérique Centrale, dans les Caraïbes, à Cuba ? Comment les Russes peuvent-ils accepter leur encerclement ?

"La politique des Etats est dans leur géographie" Napoléon

« La politique des Etats est dans leur géographie »
Napoléon

Pour mieux comprendre, il faut regarder une carte de géographie et d’une part, situer les ressources en Pétrole et en gaz et, d’autre part, voir les routes possibles pour l’acheminement vers l’occident. L’avenir énergétique de l’Europe, mais aussi des USA, passe par les formidables réserves de gaz de la mer Caspienne et du Caucase. Il apparaît que l’Ukraine est un verrou sur la route des oléoducs et des gazoducs que la Russie compte bien contrôler. Pour contourner l’Ukraine, les Russes ont même prévu le gazoduc « Southstream » qui traverserait la Turquie. Les Européens avaient le projet Nabucco mais ne parviennent pas à s’entendre, selon leur habitude. 

Après avoir échoué à contrôler l’Iran et l’Afghanistan pour acheminer la pétrole, il ne reste plus aux américains que l’option de l’Ukraine. Le projet d’anéantir Poutine, quitte à risquer la guerre, s’inscrit dans une sorte de fuite en avant menée par les lobbies militaro-industriels qui veulent conserver la totale maitrise du monde, quel que soit le risque et quel que soit le prix à payer. Mais, l’histoire l’a toujours démontré, tous les Empires finissent par s’écrouler par excès de confiance et d’arrogance…

 

 

Posted in: Politique