273 – EN ROUTE POUR L’ENFER

Posted on avril 23, 2012 par

7


  Les Français viennent de voter, et ils ont bien eu du courage après une campagne électorale qui leur a fait voir le degré zéro de la démocratie.

Des phrases creuses, des envolées lyriques, des promesses illusoires, des diatribes enflammées, à mille lieues de la réalité qui attend les citoyens. Aucun candidat n’a eu l’inconscience de dire la vérité, car la vérité n’est jamais bonne à dire, surtout en démocratie. Pour être élu, il faut mentir et que le meilleur menteur gagne ! Il faut tout de même aux hommes politiques qui se prêtent à cette mascarade, bien peu d’estime de soi et de respect des autres.

  Mais l’euphorie des élections ne dure qu’un temps et après l’hystérie collective qui soulèvera les gagnants, quels qu’ils soient, la  dure réalité sera toujours là, en travers du chemin, impossible à déplacer avec des discours. Cette réalité n’est pas plaisante, c’est bien pourquoi tout le monde évite d’en parler, comme lorsque l’on a caché un cadavre dans le placard. On dit que le temps arrange les choses, mais cela n’est pas vrai pour un cadavre dans le placard !

Si vous êtes vous-même dans cette euphorie, je suis désolé de vous décevoir : non, il n’y aura pas de miracle et le cadavre ne sortira pas tout seul du placard, même si vos élus crient très fort ! Le cadavre, vous en avez entendu parlé de loin, mais vous ne savez pas tout sur lui. Avec le temps, il est devenu très encombrant et va se rappeler à votre bon souvenir. Le cadavre en question, c’est en effet la dette devenue monstrueuse de l’Etat français, qui s’est gonflée au fil des ans, grâce aux mensonges des hommes politiques successifs qui voulaient acheter vos voix. Or, si on peut mentir aux électeurs, on ne ment pas aux cadavres…

 Voici quelques chiffres, juste pour nous obliger à réfléchir un peu :

–     La France n’a pas eu un seul budget équilibré depuis 1973, c’est à dire une génération durant laquelle, année après année, la dette s’est accumulée. Elle atteint aujourd’hui 1700 milliards d’Euros, soit 26.000 € par personne, y compris les enfants qui viennent de naître.

–     Cette dette atteint 86,2% du PIB, c’est à dire de la richesse totale de la France.

–     Les seuls intérêts de la dette représentent presqu’autant que ce que rapporte la totalité de l’impôt sur le revenu des ménages. Le remboursement du capital n’est même pas envisageable !

–     Fin 2011, le déficit fiscal de la France représentait encore le tiers des recettes. Chaque année, il manque 33% au budget que l’état doit emprunter. C’est comme si, chaque année, vous dépensiez un tiers de plus que ce que vous gagnez.

–     Pour pouvoir rembourser il faut que la croissance soit supérieure aux taux d’intérêts. Or la croissance est nulle, voire négative en 2012 et les taux d’intérêts montent, c’est à dire que l’endettement ne peut qu’augmenter !

–     Le malheur, c’est que désormais il devient très difficile d’emprunter et que les taux montent avec le risque. Le taux est actuellement de 3.3%, mais il ne peut qu’augmenter dans les mois qui viennent car la dette de la France n’est plus soutenable.

Vous avez maintenant une idée un peu plus précise du genre de cadavre que vos politiques ont caché dans votre placard. Même si vous n’êtes pas très curieux de nature, vous voudriez peut-être savoir quels sont les risques pour vous, en tant que citoyen :

–     Le moment est arrivé où il n’est plus possible de cacher le cadavre plus longtemps car les voisins se plaignent. Les candidats vous ont fait croire qu’ils maîtrisaient la situation: MENSONGE! Le nouveau gouvernement va être pris à la gorge et va paniquer.

–     La première mesure consistera à augmenter les impôts, sachant que la pression fiscale est déjà, en France, la plus élevée du monde. Chacun sait qu’à ce niveau, « l’impôt tue l’impôt », et toute augmentation se traduira pas une baisse du niveau de vie, donc de la consommation, donc des rentrées fiscales. En définitive, le déficit augmentera.

–     Si vous ne payez pas d’impôt, vous subirez tout de même une hausse indispensable de la TVA.

–     Les salaires et retraites vont être bloqués, tandis que l’inflation montre le bout de son nez.

–     La deuxième mesure, probablement inéluctable, sera prise le couteau sous la gorge et consistera à « réquisitionner » les sommes qui sont placées sous forme d’assurance vie. L’Etat émettra des Bons du Trésor, auxquels vous serez obligés de souscrire et vous serez remboursés aux calandres grecques, avec une monnaie dévaluée.

Malgré ces mesures, le cadavre ne sera pas encore sorti du placard. Pour cela il faudra une réforme profonde du fonctionnement de l’administration et la remise en cause totale du gaspillage généré par l’Etat Providence. Pour en arrivée là, il faudra attendre la faillite totale. Ceci n’est pas exclu, je vous conseille de jeter un œil sur ce qui va se passer en Espagne dans les mois qui viennent, cela vous donnera une idée. Et je ne vous ai pas parlé de la situation des banques et compagnies d’assurance qui ont prêté aux Etats insolvables et où vous avez votre argent ! L’année 2012 va être SANGLANTE…

Si le cœur vous en dit, vous pouvez continuer à applaudir aux discours des hommes politiques. C’est l’équivalent du fameux syndrome de Stockholm qui consiste à finir par aimer son bourreau. Plus prosaïquement, je dénomme cela du masochisme !… Je suis désolé de vous dire les choses de façon si directe, mais je peux me  le permettre  parce que je ne brigue aucun suffrage!

Posted in: Economie, Politique