131 – LE VOILE DES ILLUSIONS SE DÉCHIRE

Posted on mai 27, 2011 par

0



Illusion d'optique

Nous  l’avons déjà dit, l’année 2011 restera dans l’histoire l’année où les choses cachées sont sorties de l’ombre, l’année de la pleine lumière, l’année où apparaissent, à la vue de tous, les scandales, les abus de pouvoir, les turpitudes ou les erreurs grossières des uns ou des autres. En outre, ce qu’il y a de caractéristique, c’est qu’à chaque fois le voile se déchire soudain, sans que l’on s’y attende.

L’année a commencé avec les révélations de Wikileaks qui fouilla les arrières cours et les caves secrètes des prisons américaines puis mit le projecteur sur les popotes peu ragoûtantes de l’armée. Wikileaks a aussi mis à jour quelques secrets d’Etats nauséabonds et une multitude de dépêches diplomatiques qui illustrent ce qu’est l’hypocrisie et le double langage.

La lumière surgit aussi tout soudainement pour éclairer des actes sordides du passé, soigneusement gardés sous silence jusqu’ici. Des prêtres ou des ministres pédophiles furent montrés du doigt, sortis de l’ombre et poursuivis. On peut s’interroger sur cette soudaine prise de conscience collective.

Ailleurs, le peuple, dans un mouvement de révolte, a soudain déchiré le voile derrière lequel se cachaient les dictateurs autocrates. Ce qui fut supporté pendant des décennies devint, du jour au lendemain, insupportable. Par quel mystère les yeux se sont-ils enfin ouverts pour voir l’injustice, la fraude et la tyrannie au point de risquer sa vie pour s’y opposer ?

Puis, les Japonais ont payé cher pour apprendre une évidence de bon sens, mais ignorée de tous, à savoir qu’il est extrêmement dangereux et risqué de construire des centrales atomiques le long d’une faille sismique.Il a fallu attendre le printemps 2011 pour que cette vérité fondamentale éclate au grand jour en quelques secondes.

L’ennemi public numéro 1, recherché depuis 10 ans par la plus puissante et la plus impitoyable armée du monde, et caché dans la plus grande discrétion, au fin fond d’une vallée Pakistanaise, est soudain déniché et exécuté sur le champ, sans autre forme de procès.

En l’espace d’une matinée, le directeur du FMI, oligarque tout puissant, apparaît tel qu’il est, fort de son argent, de son luxe et de son pouvoir, au point qu’il en aurait abusé jusqu’au crime sordide. Il est le symbole de tous les pouvoirs, celui de la finance, celui de la politique et celui des media qui l’ont tant épargné. Tous ceux qui jusqu’ici ont voulu se taire et fermer les yeux ne le peuvent plus : ils furent des témoins muets et complices. Sa chute n’est qu’un prélude.

Nous en sommes là, mais d’autres masques vont tomber. La prise de conscience des abus de pouvoir, de l’injustice, des fraudes et des privilèges exorbitants de l’oligarchie politico-financière au pouvoir, va devenir intolérable. Le peuple a aveuglement laissé les politiques prendre le pouvoir, mais il n’est jamais consulté lors des décisions importantes. Les élections ne sont que des chèques en blanc donnés aux politiciens. Après s’être indigné, le peuple va se révolter. Cela va arriver par surprise, là où nous ne l’attendons pas : soyons prêts à l’improbable ; déjà la jeunesse Espagnole bouge.

Le commencement des commencements

 Ainsi, l’ensemble de ces évènements ne sont pas nécessairement liés l’un à l’autre, mais cette succession ininterrompue finit par faire sens. Nous pouvons y voir une sorte de « synchronicité », comme si l’Univers nous interpellait pour nous ramener à l’ordre. Nous entrons dans une nouvelle ère, il convient d’en prendre conscience, et ceux qui ne seront pas préparés risquent de le payer très cher. Vous relirez avec intérêt la chronique libre n° 92 « LE COMMENCEMENT DES COMMENCEMENTS ».

Citation du Jour : « Est illusion le leurre qui subsiste même quand on sait que l’objet supposé n’existe pas » Kant, Anthropologie du Point de vue Pragmatique, 1798    

Merci de faire suivre cette chronique et de transmettre son adresse :  www.chronique-libre.com



Posted in: Sociétés