482 – CELA VA MAL FINIR…

Posted on novembre 18, 2013 par

0


Les français se sont dotés d’un gouvernement qui, manifestement, les conduit à la catastrophe économique et sociale. Que peuvent-ils faire ? Respecter scrupuleusement le vote démocratique et aller patiemment vers la ruine  totale ou bien réagir de façon non démocratique ?

image001 Partout où nous allons à l’étranger, et que nous parlons de la France, tout le monde est effaré et les réactions vont du sarcasme assez désobligeant jusqu’à l’incompréhension totale. Chacun s’accorde sur un point: la France est mal gouvernée et joue son destin. Plus aucune entreprise ne veut s’installer en France et les autres cherchent à fuir. Selon nos informations, les cadres supérieurs des grandes entreprises internationales cherchent du travail à Londres ou à Zurich pour quitter la France. Le recrutement de cadres de très haut niveau devient un casse tête pour nombre d’entreprises.

La situation actuelle ne nous étonne pas et, depuis longtemps, nous avons alerté nos lecteurs sur les décisions ineptes prises par ce gouvernement en matière économique et fiscale. Le drame français ne date pas de ce gouvernement, mais il est l’accumulation de mauvaises décisions prises depuis 25 ans. L’erreur fondamentale tient à la mentalité française qui est persuadée que l’Etat doit s’occuper de tout et avoir la mainmise sur l’essentiel des activités. La France est ainsi corsetée dans un carcan administratif qui l’empêche de se mouvoir et d’évoluer.

Pour réguler et contrôler cette immense machinerie, il a fallu mettre en place une énorme administration publique, lourde et extrêmement onéreuse. A une époque où il faut être mobile et s’adapter rapidement aux changements technologiques et sociaux, la France est engluée dans un système archaïque qui l’handicape de façon majeure. Naturellement, pour faire fonctionner ce pachyderme inefficace, il a fallu sans cesse augmenter les impôts jusqu’au point où le pays est en train de s’écrouler sous la charge fiscale.

Le drame réside dans ce que le gouvernement actuel, composé de fonctionnaires peu 2910-dessinau fait des affaires du monde, ne semble pas avoir pris la mesure de ce qui se joue. Il distrait les français avec des questions subsidiaires comme le mariage des homosexuels et plus récemment à propos de la prostitution, alors que la maison brûle. Il ne se passe pas de jour durant lequel ce gouvernement fait preuve d’une totale incompétence et prend des décisions dangereuses. Il apparaît même que celui qui conduit le navire, non seulement n’est pas à la hauteur de la tâche, mais surtout n’a aucune idée sur la voie à prendre pour ne pas se fracasser contre les récifs.

Tout le monde semble s’accorder sur un diagnostic : cela finira mal ! Mais que faire ? Il est sans doute vain d’imaginer qu’un autre gouvernement ferait mieux, il ferait peut-être moins mal, mais ne résoudrait pas le mal français tant que les partis politiques n’auront pas pris conscience que nous vivons au XXIème siècle et qu’ils continuent à raisonner comme au XXème, voire au XIXème ! Comme souvent, la réponse face à une crise majeure ne peut venir que de la base, que du peuple. Les Politiques sont enferrés dans leurs querelles, leurs dogmes et leur appétit du pouvoir. Seul le peuple peut renverser cette oligarchie par une action de masse.

"J'aurai préféré rester un président ordinaire"

« J’aurai préféré rester un président ordinaire »

 Je ne préconise pas la révolution mais je suggère la révolte pour obliger les gouvernants à consulter le peuple avant chaque décision importante. C’est au peuple de choisir le système de retraite, le niveau des impôts, le nombre de fonctionnaires, l’organisation administrative, le fonctionnement des allocations chômages, etc, etc… Redonner la parole au peuple est la seule façon de sortir de l’impasse et de sauver la démocratie. Les jeunes français se sont soulevés en faveur de Léonarda, mais que font-ils pour eux-mêmes ? Il va falloir lutter pour que les partis politiques renoncent à leurs prérogatives exorbitantes et donnent la parole au peuple avec la démocratie directe.

Nous avons, depuis le début, pronostiqué que François Hollande ne pourra pas terminer son mandat car sa politique est trop incohérente. En France, toutes les révoltes ou révolutions ont eu comme point de départ une fiscalité excessive qui conduit inévitablement à la ruine de la nation et aux pires excès: Parlez-en à Louis XVI !…

 

Posted in: Politique